Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article



 Titrologie



Notre Voie N° 4477 du 25/7/2013

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage



 Autres articles

Comment


Société

Fonction publique : les instituteurs sans salaire toujours dans la rue
Publié le jeudi 25 juillet 2013  |  Notre Voie


Visite
© Abidjan.net par H
Visite de travail : rencontre d’échanges entre M. Amadou Saley Oumarou, Haut commissaire auprès du premier ministre chargé de la modernisation de l`Etat du Niger et M. Gnamien Konan, Ministre de la Fonction Publique et de la Réforme Administrative.
samedi 16 février 2012. Abidjan (Plateau). Cérémonie de fin de travaux d`échanges d`expérience de la modernisation de l`Etat entre la délégation nigérienne et celle de la Cote d’Ivoire.


 Vos outils




Une semaine après avoir assiégé le ministère de la Fonction publique pour réclamer leur matricule, leur arrêté de nomination et leur salaire, plus d’une centaine d’instituteurs ordinaires et adjoints ont encore fait hier le pied de grue devant ce ministère pour protester contre l’indifférence du ministre Gnamien Konan. Le nouveau grief de ces manifestants, c’est que des arrêtés de nomination sont disponibles sur le site de ce ministère, mais techniquement les bénéficiaires ne peuvent les imprimés. Le ministère ayant mis fin à la confection physique et à la distribution main en main aux intéressés des arrêtés de nomination. Ces instituteurs qui ne comprennent plus rien, ne savent pas pourquoi 8oo enseignants n’ont jusque là pas reçu leur matricule, la condition pour recevoir un arrêté de nomination. Si ces deux formalités ne sont pas remplies, leurs dossiers ne peuvent jamais être transmis à la solde pour qu’ils perçoivent un salaire. Sauf en cas de fraude. Pour le ministère de la Fonction publique, cette lenteur et cette prudence dans le traitement des dossiers s’explique par le fait que ces dossiers ont été réceptionnés par ce ministère en 2013 au lieu de 2012. Selon des sources proches du ministère de la Fonction publique, certain dossiers transmis par le ministère de l’Education nationale comportent de graves irrégularités.


C.B.

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires