Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article



 Titrologie



Le Patriote N° 4116 du 13/8/2013

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage



 Autres articles

Comment


Société

Suppression des sachets plastiques : Les opérateurs économiques approuvent
Publié le mardi 13 aout 2013  |  Le Patriote




 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Bientôt, l'on ne verra plus les sachets plastiques ordinaires dans les différentes artères du pays. Les opérateurs économiques et le gouvernement ivoirien ont convenu, lors d'une rencontre qui s'est tenue hier au ministère de l'Industrie, au Plateau, de la suppression de ces sachets, qu'ils soient biodégradables ou non. Ce, conformément au décret n°2013-327 du 22 mai 2013 portant interdiction de la production, de l'importation, de la commercialisation, de la détention et de l'utilisation des sachets plastiques et publié dans le journal officiel le 18 juillet 2013. En effet, la rencontre a réuni le ministre de l'Environnement, de la salubrité urbaine et du développement durable, Allah Kouadio Remi, le ministre de l'Industrie et des mines, Jean-Claude Brou, la Fédération nationale des industries et services de Côte d'Ivoire (Fnisci), la Confédération générale des entreprises de Côte d'Ivoire (Cgeci) et la Chambre de commerce et d'Industrie de Côte d'Ivoire. « Nous avons retenu que ce décret a été pris dans l'intérêt des Ivoiriens. Il y a des problèmes d'insalubrité avec les déchets plastiques et des impacts très graves sur la santé. Le décret prend en compte certaines préoccupations des industriels. Des entreprises importantes ont déjà fermé depuis 2005 et ont décidé de ne plus produire de sachets plastiques, compte tenu de l'impact négatif sur la santé, la salubrité et l'environnement. Nous les félicitons et encourageons les autres à avoir cette attitude citoyenne », a expliqué Jean-Claude Brou. Pour sa part, le vice-président de la Cgeci, Mahamadou Sylla, a souligné que la rencontre a permis de lever tout équivoque et clarifier la position des opérateurs économiques. « Nous ne voulons plus de sachets plastiques et nous tenons à ce décret. Les échanges que nous aurons avec l'équipe du ministère de l'Industrie portent sur la clarification des termes du décret et sur ce que nous souhaitons», a relevé le vice-président de la Cgeci. A en croire le ministre de l'Environnement, de la salubrité urbaine et du développement durable, Allah Kouadio Remi, des emballages de substitution seront produits par des industriels pour remplacer les sachets plastiques. « Nous allons voir comment débarrasser la Côte d'Ivoire de quarante années de stocks de sachets plastiques. Aucune ville, aucun village de la Côte d'Ivoire n'y échappe. C'est en accord avec l'organisation patronale que nous allons mettre en place un projet pour débarrasser la Côte d'Ivoire de ce fléau», a assuré Allah Kouadio Rémi.

Soumba.O

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires