Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article




  Sondage



 Autres articles

Comment

Société

Sortie des premiers officiers de sécurité rapprochée formés en Côte d’Ivoire
Publié le dimanche 18 aout 2013  |  AIP




 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Abidjan - La première promotion d'officiers de sécurité rapprochée formés en Côte d'Ivoire effectue sa sortie le 24 août lors d'une cérémonie au complexe sportif Jessy Jackson de Yopougon, a appris l'AIP dimanche des dirigeants d'Equipe mobile de protection rapprochée (EMPR), structure privée spécialisée dans la protection rapprochée qui forme et emploie ces agents de sécurité.

" C'est une première en Côte d'Ivoire, nous allons sortir une première promotion de 20 officiers de sécurité, ou gardes du corps comme ils sont communément appelés. Cette promotion comprend des hommes et des femmes, tous titulaires d'un Bac plus 3 ou un Bac plus 4 et recrutés après un concours qui a enregistré plusieurs centaines de candidats", a indiqué le directeur général d'EMPR, N'dri Stéphane, ex-agent de police français d'origine ivoirienne, venu présenter ses activités à l'AIP.

L'idée de la création d'une entreprise spécialisée dans la protection rapprochée en Côte d'Ivoire s'explique, selon M. N'Dri par les "insatisfactions constatées dans ce secteur d'activité".

Les officiers de sécurité de la première promotion d'EMPR, qui effectueront des "démonstrations en pleine opération" lors de leur cérémonie de sortie dans la matinée du 24 août, ont été "formés par des experts européens en la matière", et son destinés à servir aussi bien en Côte d'Ivoire que dans les pays de la sous-région ouest africaine, a-t-il ajouté.

Parmi les formateurs, figure Jean Pierre Diot, ex-agent et formateur au service de protection de hautes personnalités de France et vice-président de la fédération française de la protection rapprochée. Ce dernier qui accompagnait le DG d'EMPR, n'a estimé que le « métier de la sécurité rapproché à un bel avenir en Côte d' Ivoire, non seulement à cause du très bon niveau des stagiaires encadrés, mais surtout pour le besoin de développer cette activité dans ce pays".

(AIP)
tm

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires