Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article




  Sondage



 Autres articles

Comment

Politique

Candidat au 12ème congrès du Pdci - Rda / Djédjé Mady : « je ne suis pas candidat contre Bédié » - Le soutien de Konan Banny et Georges Ouégnin
Publié le jeudi 22 aout 2013  |  Le Democrate


12e
© Abidjan.net par Atapointe
12e congrès du PDCI: Djédjé Mady annonce officiellement sa candidature à la présidence du parti.
Mardi 21 aout 2013. Abidjan. En prélude au congrès d`octobre prochain, Djédjé Mady, Sécrétaire Général du PDCI a annoncé sa cadidature à la tête du parti lors d`une conférence de presse.


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Il n’ ya plus lieu de polémiquer sur la candidature du Pr Djédjé Mady à la présidence du Pdci. Il a lui-même fait l’annonce de sa candidature hier 22 août à la maison du parti situé à Cocody. Avant de prononcer son discours qu’il avait minutieusement préparé, il a fustigé l’attitude de certaines personnes qui, la veille, ont piraté son discours dont une copie a été remis à certains organes de presse qui en ont fait leur une de ce jour avant même qu’il ne l’ai prononcé. Bref. Il avait à ses côtés des poids lourds. L’ambassadeur Georges Ouégnin, Jean Konan Banny. Une présence qui ne passe pas inaperçue. Il leur a rendu hommage en tant que pionniers du Pdci et s’est dit heureux de leur soutien et leur réconfort « je tiens à saluer la présence de mes aînés qui sont comme des pères et des guides pour moi. Des figures de proue de la lutte du Pdci » Sur un ton calme, la voix posée, il a ensuite annoncé sa candidature à la présidence du Pdci sous les applaudissements des militants qui ont effectué le déplacement. Cependant, il a tenu à rassurer les uns et les autres qu’il n’est candidat contre personne et donc pas contre Bédié car les textes et règlements du parti ne permettent aucunement au président Bédié de briguer un autre mandat à la tête du plus vieux parti. Selon lui, la loi numéro 93-668 du 9 août 1993 relative aux partis politiques et groupements rendent Bédié inéligible à ce congrès. Par conséquent, il invite le président Bédié à respecter les textes et lois car c’est ainsi, par le respect des mêmes textes qu’il a pu succéder à Feu le président Houphouët Boigny. D’où cet appel lancé au président Bédié : « Cher aîné, vous ne pouvez pas être candidat alors je suis candidat » L’inégibilité de Bédié est donc un fait qui s’impose aux militants du parti au regard des textes actuels. Djédjé Mady est donc candidat pour apporter son expérience acquise au bout de 48 années au service du PDCI. A 48 jours du congrès, le médecin a souligné que ce 12ème congrès doit réunir et renforcer davantage la cohésion au sein du parti « Le congrès doit nous amener à nous demander pardon l’un à l’autre » Ce congrès apparait pour lui comme celui de l’expression de la démocratie alors le débat doit se mener mais dans la courtoisie en laissant la liberté d’expression à tous. Il espère donc, qu’à la sortie de ce congrès, que le parti sera plus fort, plus compétent et ragaillardi. D’ailleurs, il a invité tous les militants qui désirent revenir, de ne pas hésiter à revenir car « la porte est ouverte à tous.» A propos d’une éventuelle candidature du Pdci en 2015, il est d’un avis favorable car ne pas avoir un candidat aux élections présidentielles prochaines, c’est signer l’arrêt de mort du parti. Il en veut pour exemple les récentes élections locales passées. Alors, le parti doit aller sur le terrain avec son premier responsable. En corrigeant certaines lacunes comme l’absence de candidats issus du Pdci dans certaines régions du pays toujours aux dernières élections. Le Pdci doit donc démontrer qu’il est le parti de tous les Ivoiriens, loin des considérations ethniques ou religieuses. Et c’est toute la motivation de sa candidature.


Articles associés

APA
Présidence du Pdci : Bédié est ’’disqualifié par les textes“, selon Alphonse Djédjé Mady
 

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires