Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article



 Titrologie



Diasporas-News N° 44 du

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage



 Autres articles

Comment

Économie

Energie / Projet CIPREL IV : la Côte d’Ivoire obtient un prêt de 178 milliards de franc CFA.
Publié le mardi 3 septembre 2013  |  Diasporas-News


Energie
© Diasporas-News par DR
Energie / Projet CIPREL IV : la Côte d’Ivoire obtient un prêt de 178 milliards de franc CFA


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Un prêt de 178 milliards de franc CFA a été octroyé à la Côte d’Ivoire par les bailleurs de fonds internationaux pour le financement de la phase B du projet d’extension de la CIPREL IV.

178 milliards de francs CFA. C’est la coquette et rondelette somme que vient d’obtenir sous forme de prêt la CIPREL pour l’amélioration de la production d’électricité. Cabinet Clifford Change Paris c’est en cet endroit qu’après plus de 7 heures de discussions qu’a eu lieu la signature du financement de la phase B du projet Ciprel IV entre l’Etat de Côte d’Ivoire et les bailleurs de fonds internationaux SFI, BAD, PROPARCO. Et c’est visiblement satisfait que Mr Bernard Kouassi N’ GUESSAN Directeur de CIPREL (Compagnie ivoirienne de production d’électricité) s’est exprimé pour dire toute sa satisfaction lors de son allocution. Il s’agit selon lui de porter dans la phase B du projet CIPREL IV "la puissance totale installée du site à 543 Mégawatts" par l’installation d’une Turbine à vapeur" de 111 Mégawatts. Il a indiqué que ce choix offre les intérêts suivants à savoir "prendre en compte la capacité de réduction des délestages et de conforter le rôle stratégique de la Côte d’Ivoire dans les échanges d’énergie électrique dans la sous-région. Concrètement, cet investissement va permettre à son groupe de produire suffisamment de l’électricité pour la Côte d’Ivoire et ses voisins. Pour les deux émissaires du gouvernement ivoirien présents à Paris pour la circonstance à savoir, Mr Adama Toungara Ministre de l’Energie et du Pétrole et Mme Kaba NIALE, Ministre délégué auprès du Premier Ministre chargée de l’économie et des finances c’est aussi de la satisfaction. Mr Adama TOUNGARA a indiqué que ce nouvel investissement de CIPREL s’inscrit dans la politique du gouvernement d’accroître l’offre d’énergie de qualité, en abondance et bon marché pour les secteurs productifs et les populations." Il a aussi insisté sur le fait que:"L’énergie constitue le moteur de la croissance retrouvée. Et c’est un projet cher au président Alassane Ouattara dans son intention de faire de la Côte d’Ivoire un hub énergétique d’ici l’horizon 2020-2030. Quant à Mme Kaba Nialé, cette signature de financement, c’est surtout "une bouffée d’oxygène économique." "Vous savez qu’on ne peut pas développer un pays sans électricité. Il n’y a pas d’usines sans électricité. Lorsque la Côte-D’ivoire veut être émergente, il faut qu’elle soit capable de permettre à ceux qui veulent investir et profiter de ses potentialités de pouvoir installer des unités de production. Cela suppose de l’énergie de qualité. Sa disponibilité est un facteur de développement." a t-elle ajouté. Et la ministre Kaba de conclure que "la signature de cet accord de prêt témoigne de la confiance des bailleurs de fonds bilatéraux et multilatéraux à la Côte d’Ivoire". Un adage populaire affirme "qu’on ne prête qu’aux riches". Vu la mobilisation des institutions financières internationales pour accorder à la CIPREL, à la Côte-D’ivoire, ce prêt important de 178milliards en ces temps de récession économique, il est bon d’affirmer que la Côte d’ivoire est un pays riche de ses relations. Espérons que cela va contribuer au bonheur des ivoiriens dans leur quotidien et améliorer leur conditions de vie.


Boni Félix NIANGORAN

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires