Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article




  Sondage



 Autres articles

Comment

Société

Côte d’Ivoire : retour au calme à la Maca après des troubles
Publié le dimanche 15 septembre 2013  |  APA


Activités
© Abidjan.net par EMMA
Activités du premier ministre : Le premier ministre Soro guillaume visite le palais de la justice et la Maca
Vendredi 22 juillet 2011. Abidjan, Le premier ministre Soro Guillaume visite le palais de la justice et les locaux de la Maca


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Abidjan - Le calme est revenu à la Maison d’arrêt et de correction d’Abidjan (Maca) après quelques heures de troubles, a appris APA samedi soir de source sécuritaire dans la capitale économique ivoirienne.

Selon un officier de police, des ’’troubles ont été signalées aujourd’hui à la Maca aux environs de 13h30’’. "Ces troubles étaient consécutives à des rumeurs faisant état du transfèrement de certains détenus vers d’autres prisons’’, a-t-il ajouté.

Le gouvernement ivoirien a annoncé récemment la construction prochaine d’un second établissement pénitentiaire à Abidjan. L’objectif est décongestionner la plus grande prison civile en Côte d’Ivoire, la Maison d’arrêt et de correction d’Abidjan (Maca), où une mutinerie a déjà fait il y a un mois trois morts parmi les détenus. Neuf autres prisons seront construites ou réhabilitées à l’intérieur du pays.

La MACA a dépassé sa capacité d’accueil qui est de 1.500 places lors de sa construction en 1980. Elle compte à ce jour près de 5 000 détenus ’’entassés’’ dans des cellules.

Elle a avait été fermée après la violente crise post électorale de décembre 2010 à avril 2011 qui a fait au moins 3000 morts. Sa réouverture a eu lieu le 16 août 2011, après une réhabilitation assurée par les partenaires au développement, notamment l’Opération des Nations Unies en Côte d’Ivoire (ONUCI).

Des ex-combattants ont été récemment formés pour le renforcement des effectifs des gardes pénitentiaires après des évasions récurrentes constatées dans certaines prisons du pays. La Côte d’Ivoire compte 33 prisons sur l’ensemble de son territoire national.

LS/APA

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires