Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article




  Sondage



 Autres articles

Comment

Société

Le harcèlement contre les FRCI continue, une mission gouvernementale à Yamoussoukro
Publié le dimanche 22 septembre 2013  |  APA


Sécurisation
© Ministères par BIPA
Sécurisation du territoire national: le général Bakayoko renforce son dispositif
Face à la résurgence des attaques menées contre les FRCI par des mercenaires, miliciens et bandits de grand chemin, le Général de Corps d`Armée, Chef d’État-major Général des FRC Soumaïla Bakayoko a entrepris une tournée nationale de renforcement des dispositifs sécuritaires de San-Pedro à Abengourou. Les autorités militaires ont ainsi mis la main sur une bande qui projetait d`attaquer la cité portuaire


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Abidjan -La recrudescence des attaques contre les Forces républicaines de Côte d'Ivoire (FRCI) dont la dernière en date a été celle d'Agboville au cours de laquelle un soldat a été tué samedi, "nécessite" une mission gouvernementale qui est attendue lundi à Yamoussoukro.

Cette mission diligentée par le gouvernement, explique une source proche de l'Etat-major des armées, sera conduite par le Ministre auprès du Président de la République chargée de la défense, Paul Koffi Koffi.

Sur place dans la capitale politique et administrative, la délégation conduite par M. Koffi aura notamment une séance de travail avec la confrérie des dozos (chasseurs traditionnels) pour comprendre cette ''montée subite'' des attaques contres les forces régulières et tenter de "faire baisser la tension", car, souligne-t-on, les dozos seraient impliquées dans ces attaques contre les FRCI.

Un soldat des Forces républicaines de Côte d'Ivoire (FRCI) a été tué samedi au poste de contrôle de Gbanguié II dans la Sous Préfecture de Rubino (Agboville), par des individus armés non identifiés, venus de la brousse.

Deux gendarmes et un policier ont également trouvé la mort la semaine dernière à Yamoussoukro lors d'une fusillade menée par des individus armés non identifiés au cours d'une patrouille.

Le jeudi dernier, trois personnes dont un dozo (chasseur traditionnel) ont été tuées sur l'axe Duékoué-Bangolo à plus 600 kms à l'Ouest d'Abidjan dans une attaque de coupeurs de route contre un minicar de transport.

A la veille de ce drame de l'Ouest, sur l'axe Ferkéssédougou-Kong cette fois-ci, dans l'extrême Nord du pays, un gendarme et un militaire ont été tués mercredi.

Au total, une dizaine de personnes ont été tuées en deux semaines sur les routes ivoiriennes, alors que la situation sécuritaire s'était améliorée avec notamment la mise place par le Conseil national de sécurité (CNS) du Centre de coordination et des décisions opérationnelles (CCDO).

LS/APA

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires