Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article




  Sondage



 Autres articles

Comment

Économie

Signature de conventions de prêts entre la Banque islamique et l’Etat ivoirien : le discours de Kaba Nialé
Publié le mardi 24 septembre 2013  |  Ministères


Signature
© Ministères par DR
Signature d’accord de prêt : la Banque islamique octroie 84 milliards FCFA à la Côte d’Ivoire
Lundi 23 septembre 2013. Abidjan (immeuble SCIAM). La ministre auprès du premier ministre chargée de l’Economie et des Finances, Kaba Nialé a procédé à une double signature d’accord de prêt avec le vice-président de la Banque islamique de développement (BID), Birima Boubacar Sidibé.



Voir tout l'album photo
 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

− Monsieur le Vice-Président de la Banque Islamique de Développement,
− Mesdames et Messieurs les Directeurs Généraux et les Directeurs Centraux,
− Mesdames et Messieurs les Conseillers,
− Honorables Invités,
− Chers amis de la Presse,
− Mesdames et Messieurs,

Prenant la parole ce matin, à l’occasion de cette cérémonie de double signature des Accords de Prêt pour le financement du projet de construction de routes dans la région Nord-Ouest de la Côte d’Ivoire et du Projet de reconstruction post-conflit du lycée professionnel d’Odienné, je voudrais, au nom du Gouvernement ivoirien, remercier Monsieur BIRIMA BOUBACAR SIDIBE, Vice Président de la Banque Islamique de Développement, pour le soutien de son institution à la matérialisation de ces deux projets majeurs d’intérêt régional et national.
Je voudrais également remercier la Banque Islamique de Développement pour son appui constant aux efforts de développement et de reconstruction post-conflit de la Côte d’Ivoire depuis le début de la coopération au cours de l’année 2002.
Mesdames et messieurs,
A travers cette double signature, le groupe de la BID, par le canal de ses divers guichets de financement, accorde ce jour à la Côte d’Ivoire deux Prêts d’un montant global de 168 millions de dollars américains soit 84 milliards de francs CFA réparti entre les deux projets suivants:
- Le Projet de construction de routes dans la région Nord-Ouest de la Côte d’Ivoire, d’un montant total de 120 millions d’euros soit l’équivalent de 160 millions de dollars américains, environ 80 milliards de francs CFA et
- Le Projet de reconstruction post-conflit du lycée professionnel d’Odienné, d’un montant de 8 millions de dollars américains soit l’équivalent de 4 milliards de francs CFA.
Le Projet de construction de routes dans la région Nord–Ouest, consiste au bitumage de deux sections de routes existantes ; l’une reliant Boundiali à Odienné et l’autre Bolona à Tengrela, avec une longueur totale de 175 km.
Ce Projet permettra l’ouverture de plusieurs localités clés le long des deux tronçons et l’augmentation substantielle du volume annuel transporté de produits agricoles vers les autres régions du pays.
Quant au Projet de reconstruction post-conflit du Lycée professionnel d’Odienné, il vise la reconstruction de 21 bâtiments existants, la mise à niveau des documents et matériels didactiques et le renforcement des capacités du personnel enseignant.
Ces Projets financés par la BID, notre partenaire de premier rang, permettra d’une part de désenclaver la région Nord-Ouest qui regorge de richesses agricoles et minérales et de promouvoir l’intégration régionale entre la Côte d’Ivoire et la Guinée, le Mali et le Burkina Faso et d’autre part d’améliorer non seulement l’accès à la formation professionnelle mais également la qualité de l’enseignement technique.
Mesdames et Messieurs,
Ces nouveaux Accords de Prêt portent à 266,5 milliards de francs CFA soit environ 533,2 millions de dollars américains, le concours global de la Banque Islamique de Développement à travers 23 Accords de financement.
Cela témoigne de la confiance que cette institution place dans la Côte d’Ivoire qui se remet progressivement sur les sentiers du développement économique et social, après la profonde crise postélectorale qu’elle a traversée.
Je puis vous assurer que le Gouvernement ivoirien est engagé à prendre les dispositions nécessaires pour une utilisation transparente et efficace des ressources mises à sa disposition pour la réalisation de ces importants projets.
C’est sur ces mots que je voudrais clore mon propos, en réitérant mes remerciements au groupe de la Banque Islamique de Développement.
Vive la coopération entre la BID et la Côte d’Ivoire !

Merci de votre attention.


NIALE KABA

Abidjan le lundi 23 septembre 2013



Articles associés

L’intelligent d’Abidjan
Financement d’infrastructures / Signature d’accord de prêt : La BID octroie 84 milliards FCFA à la Côte d’Ivoire pour la région Nord-Ouest
 
Xinhua
La Banque islamique de développement appuie la reconstruction post-crise en Côte d’Ivoire
 

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires