Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Art et Culture
Article



 Titrologie



L’intelligent d’Abidjan N° 2921 du 24/9/2013

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage



 Autres articles

Comment


Art et Culture

Etats généraux de la Presse / Mise en place du comité de suivi : Les conclusions des travaux attendues dans trois mois
Publié le mardi 24 septembre 2013  |  L’intelligent d’Abidjan


Communication:
© Ministères par Ahou Suzanne
Communication: le comité de suivi des recommandations des états généraux de la presse installé par Me Affoussiata Bamba-Lamine
Lundi 23 septembre 2013. Abidjan. Cabinet du ministère de la Communication, tour C, cité administrative. Le ministre de la Communication, porte-parole adjoint du gouvernement, Me Affoussiata Bamba-Lamine procède à l`installation du comité de suivi des recommandations des états généraux de la presse (EGP)



Voir tout l'album photo
 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Après les états généraux de la presse à Yamoussoukro (30-31 août 2012) – soit un an trois (3) semaines – le comité de suivi des recommandations a été mis en place le lundi 23 septembre 2013 au ministère de la Communication sis au Plateau – 22è étage Tour C. Ce qui marque le «démarrage effectif» des travaux dudit comité présidé par Doumbia Mori, directeur de cabinet au ministère de la Communication. Il a reçu des mains de Affoussiata Bamba-Lamine, ministre de la Communication, l’arrêté N° 0015 Minicom du 12 septembre portant création, attributions et fonctionnement du Comité de Suivi des Recommandations des Etats Généraux de la Presse.
Expliquant cette «longue attente» depuis les assises de Yamoussoukro, Affoussiata Bamba-Lamine l’impute à «plusieurs facteurs». Rappelant les missions du comité [définir et déterminer les actions à entreprendre, pour le renforcement du professionnalisme de la presse nationale, conformément aux recommandations des assises de la presse ivoirienne], il s’agira également – pour le comité de suivi – d’identifier et proposer des amendements aux dispositions législatives et réglementaires en vigueur.
Aussi le ministre de la Communication a-t-elle souligné «l’espérance» de l’Etat «de doter la Côte d’Ivoire de médias professionnels de grande qualité et de bonne notoriété».
Un «espoir de renouveau» que Mme Affoussiata Bamba-Lamine justifie par les grandes réformes opérées par l’Etat dans le domaine des médias et les gros efforts financiers qu’il a consentis au profit du secteur. Pour le ministre de la Communication, le «renouveau de la presse ivoirienne» sera un succès si une feuille de route claire est élaborée par le comité et «rigoureusement réalisée».
D’où son souhait de voir à l’issue de la mission du comité, «toutes les recommandations pertinentes des assises de Yamoussoukro mises en œuvre ou engagées».
Le comité de suivi des recommandations est composé de neuf (9) membres qui ont pris une part active – exit Doumbia Mori – aux travaux de Yamoussoukro.
Samba Koné, le vice-président, a noté que certaines recommandations (adoption de nouveaux textes régissant l’Agence ivoirienne de presse – Aip, la convention collective suite à la régulation économique par le Conseil national de la presse – Cnp) ont été suivies quand «certaines sont en état de maturité».
Au nom du comité, Samba Koné qui a pris l’engagement de mettre à terme les missions à eux confiées, a rassuré que le «comité s’attèlera à rendre les conclusions de ses travaux dans le délai de trois mois».

Membres
Doumbia Mori, Président,
Samba Koné, vice président,
Zio Moussa secrétaire,
Sangaré Abdoulaye, secrétaire adjoint,
Me Réné Bourgoin,
Diplo Régina,
Diby Boni Félix,
Etienne Lahoua,
Guillaume Gbato.

Koné Saydoo



Articles associés

AIP
Le comité de suivi des recommandations des états généraux de la presse installé
 

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires