Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article




  Sondage



 Autres articles

Comment

Économie

La Banque islamique de développement appuie la reconstruction post-crise en Côte d’Ivoire
Publié le mardi 24 septembre 2013  |  Xinhua


Signature
© Ministères par DR
Signature d’accord de prêt : la Banque islamique octroie 84 milliards FCFA à la Côte d’Ivoire
Lundi 23 septembre 2013. Abidjan (immeuble SCIAM). La ministre auprès du premier ministre chargée de l’Economie et des Finances, Kaba Nialé a procédé à une double signature d’accord de prêt avec le vice-président de la Banque islamique de développement (BID), Birima Boubacar Sidibé.


 Vos outils




La Banque islamique de développement (BID) appuie la reconstruction post-crise en Côte d’Ivoire par un budgétaire de près de 84 milliards de francs CFA pour le financement de deux projets de développement dans le nord-ouest du pays.

Les actes de l’accord de prêt ont été paraphés lundi à Abidjan par la ministre auprès du Premier ministre, chargée de l’Economie et des Finances, Kaba Nialé, et le vice-président de la BID, Birima Boubacar Sidibé.

Le prêt concerne le projet de construction de routes dans la région nord-ouest de la Côte d’Ivoire d’un montant de 160 millions de dollars (environ 80 milliards de francs CFA) et le projet de reconstruction post-conflit du lycée professionnel d’Odienné (nord-ouest, 850 km d’Abidjan) d’un montant de huit millions de dollars (quatre milliards de francs CFA).

Ces travaux permettront de désenclaver la région nord-ouest et faciliter l’accès des biens et services entre la Côte d’Ivoire, le Mali et le Burkina Faso et d’améliorer l’enseignement technique et l’accès à la formation professionnelle.

Avec le projet de construction de route dans le nord-ouest, deux sections de route existantes seront bitumées sur une distance totale de 175 km.

"Ce projet permettra l’ouverture de plusieurs localités clés le long des deux tronçons et l’augmentation substantielle du volume annuel de produits agricoles transportés vers les autres régions du pays", a indiqué Kaba Nialé.

Cet appui budgétaire porte à 266,5 milliards de francs CFA (533,2 millions de dollars) le montant global de prêt accordé par la BID à la Côte d’Ivoire pour 23 projets.



Articles associés

Ministères
Signature de conventions de prêts entre la Banque islamique et l’Etat ivoirien : le discours de Kaba Nialé
 

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires