Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article




  Sondage



 Autres articles

Comment

Politique

Côte d’Ivoire : comzone un jour, comzone toujours
Publié le mercredi 25 septembre 2013  |  Jeune Afrique


Pacification
© Getty Images par DR
Pacification de la Côte d`Ivoire: opération de ratissage des Forces républicaines (Frci) dans les rues d`Abidjan
Des recrues des FRCI se livrent à des pillages. Photo: un officier des corrige des éléments fautifs


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Ils ont pris du galon et, pour certains, se sont habitués aux flashs des magazines people. En moins de trois ans, les anciens chefs de guerre venus du Nord de la Côte d'Ivoire se sont fait une place dans l'appareil sécuritaire. Mais ils sont toujours dans le viseur de la justice internationale.

Le treillis est neuf et la barbe taillée avec soin. Il n'est plus le redoutable chef rebelle qui administrait la région militaire de Vavoua-Séguéla, dans le centre-ouest de la Côte d'Ivoire, mais du haut de son 1,90 m, Issiaka Ouattara, alias Wattao, impose toujours le respect. En mars, il a été officiellement nommé commandant adjoint du Centre de coordination des opérations décisionnelles (CCDO). Les 750 hommes - militaires, gendarmes et policiers - placés sous ses ordres sont chargés de sécuriser Abidjan et patrouillent en véhicules blindés. Elle est loin la "grande époque" des Forces nouvelles (FN), dont Wattao avait été le chef d'état-major adjoint.

Lire l'article sur Jeuneafrique.com : Côte d'Ivoire | Côte d'Ivoire : comzone un jour, comzone toujours
... suite de l'article sur Jeune Afrique

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires