Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Art et Culture
Article



 Titrologie



Le Patriote N° 4157 du 1/10/2013

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage



 Autres articles

Comment


Art et Culture

Finale Miss Earth 2013 - Le projet Jatropha de Traoré Bintou épate le jury
Publié le mardi 1 octobre 2013  |  Le Patriote




 Vos outils




« Le Jatropha, perspective environnementale et économique pour la Côte d’Ivoire». C’est le projet défendu par Mlle Traoré Bintou et qui lui a valu la couronne et le précieux diadème de la première finale de Miss "Earth" Côte d’Ivoire. C’était samedi dernier à l’Espace Crystal à Marcory Zone 4C.
Allier la beauté à la noble cause de l’environnement et le développement durable, pour le bien- être des communautés. C’est le credo de "Miss Earth" dont la franchise Côte d’Ivoire a été obtenue par la structure Premium Management dirigée par Cheick Sylla.
Dans le déroulé de la finale, le ministre de l’Environnement, de la Salubrité et du Développement durable, Rémi Allah Kouadio a souligné la nécessité d’une telle manifestation. « Les enjeux environnementaux et la promotion du développement durable sont d’une importance capitale. La Côte d’Ivoire qui entend faire de la protection du cadre de vie de ses citoyens dans la durée ne peut que miser sur des actions de promotion telles que Miss Earth».Hormis le défilé qui a permis de voir leurs atouts plastiques, les six candidates représentant six régions de la Côte d’Ivoire ont, par le truchement de capsules et d’un "speech", présenté leur projet. Celui de Mlle Traoré Bintou, qui défendait les couleurs de "la Région du Poro" et portant sur les méthodes culturales novatrices dans le cadre de la culture du Jatropha, a épaté le jury présidé par M. Luc Grégoire, Président pays du PNUD. Dans la présentation de son projet, Miss Traoré a expliqué «comment l’huile et le carburant émanant de cette plante pourraient contribuer, non seulement à la préservation de la biodiversité, mais également à l’enrichissement de ceux qui la cultivent». Quant à Diplo Carine, représentant "la Région des Lagunes", elle a traité la question de « la préservation de la mangrove», principalement « des palétuviers comme source de multiplication de poissons dans les îles Ehotilés».Huguette Silué (Indénié) a, elle, expose sur le phénomène de l’agro- foresterie. En somme, les candidates à Miss Earth, ce sont les six prétendantes, par ordre de mérite, arrivées après le trio gagnant de Miss Côte d’Ivoire. Vu la pertinence de leurs projets, elles ont été faites "Ambassadrices de la préservation de l’environnement et le développement durable". Le maillot de l’international footballeur, Yaya Touré a été tiré au sort. L’élue de la soirée, en plus de la voiture, a gagné de nombreux lots. Ce fut une belle fête, pour une première édition. Au nombre des invités de marque, l’on notait la présence de Mélissa Veracion, Vice- présidente de Miss Earth international, par ailleurs Miss Philippines 1977 ; Miss Earth 2012 et Miss Earth Afrique du Sud. La ministre de la Communication, Affoussiata Bamba Lamine, était la marraine de la cérémonie.
Jean- Antoine Doudou

Projecteur
L’ASCAD reçoit la Compagnie "Ivoire marionnettes" aujourd’hui
La Compagnie Ivoire Marionnettes, médaillée d’Or aux derniers Jeux de la Francophonie à Nice, sera reçue aujourd’hui, par l’Académie des Sciences, des Arts et des cultures d’Afrique et des diasporas africaines (ASCAD) à son siège, au Plateau, à l’immeuble Ollo. Soro Badrissa et ses camarades vont témoigner leur infinie gratitude au Pr Barthélémy Kotchy et aux Immortels ivoiriens. Car, ils ont été les rares personnalités à croire au génie de ces jeunes gens qui font honneur à la Côte d’Ivoire malgré l’absence de moyens.

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires