Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article




  Sondage

Tournée
© Ministères par DR

Tournée
© Ministères par DR




 Autres articles

Comment

Société

Tournée de présentation du service de l’Aumônerie militaire dans les casernes: l’accompagnement spirituel des FRCI au menu
Publié le lundi 7 octobre 2013  |  Ministères


Tournée
© Autre presse par DR
Tournée de présentation du service de l’Aumônerie militaire dans les casernes
Vendredi 04 octobre 2013. Abidjan. Afin de faire connaître le service de l’aumônerie de l’armée ivoirienne créé depuis le 07 janvier 1967, cinq aumôniers militaires de la 1ère Région Militaire, entreprennent une tournée dans les unités et services militaires de la Place d’Abidjan.


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

L’armée ivoirienne, comme la plupart des armées du monde, est dotée d’un service de l’aumônerie, depuis le 07 janvier 1967. Un demi- siècle (bientôt) après sa création, ses actions ne sont pas toujours bien perceptibles dans l’opinion, et surtout auprès des hommes en tenue.
C’est donc pour combler ce déficit de communication qu’une délégation de cet important service religieux, issue de la 1ère Région Militaire, entreprend une tournée dans les unités et services militaires de la Place d’Abidjan, sur recommandation du général de corps d’armée, Soumaila Bakayoko, chef d’état- major général des Forces républicaines de Côte d’Ivoire (FRCI). Depuis quelques jours donc, cinq aumôniers militaires sont à la tâche, à la rencontre de la troupe. Il s’agit de l’Imam Dolé Mohamed, aumônier en chef du culte musulman, auprès du Président de la république en qualité de conseiller spirituel, Révérend Pasteur Philippe Atcho, Aumônier en chef auprès de la 1è Région militaire, révérend Pasteur Daingui Adja Julien, Aumônier Protestant et Evangélique, Père Saint- Clair Oblé, Aumônier militaire Catholique. Ces guides religieux, rejoints par l’Aumônier en chef adjoint auprès des services de santé des armées, Fidèle Assiké, étaient, mardi dernier 1er octobre 2013, à la caserne de la Garde républicaine, à Treichville, où Ils ont été accueillis par le chef de bataillon Fofana Mamadou Norrossotié, commandant du Groupement 1.
« La Garde Républicaine est heureuse de vous accueillir. Notre unité soutient votre initiative qui est de mieux vous faire connaitre auprès de nos troupes. C’est important pour l’édification spirituelle des militaires ivoiriens. Nous en avons besoin pour que définitivement l’esprit de paix s’installe dans nos cœurs. Ce qui va impacter, et cela va de soi, sur la paix durable en Côte- d’Ivoire », a indiqué le commandant Fofana, au nom du colonel Edouard Kouaho Amichia, commandant de la Garde républicaine, empêché.
L’honneur est revenu à l’aumônier Philippe Atcho, Aumônier en chef des Eglises révélées, au nom de ses pairs, de faire la présentation des missions de l’aumônerie militaire. « En Côte d’Ivoire, 4 Cultes sont reconnus par l’Institution militaire. Il s’agit de l’Eglise catholique, l’Islam avec le Culte musulman, les Eglises protestants et évangéliques, ainsi que les Eglises révélées (NDLR : Harristes, Papa Nouveau, Déhima).Ces quatre Confessions mettent à la disposition de l’armée, des Prêtres, des Imams, des Pasteurs et des Prédicateurs afin d’accompagner spirituellement les militaires », a expliqué le porte-parole de la délégation. Selon le guide religieux, les aumôniers militaires Catholiques, protestants, ou musulmans apportent une aide spirituelle et morale aux soldats, en temps de paix et encore plus en temps de guerre, notamment sur les théâtres d’opérations. « C’est d’ailleurs à la faveur de la crise militaire de 2002 que le service de l’aumônerie qui était pratiquement en sommeil, a été réactivé afin de soutenir les militaires », a-t-il précisé.
Et depuis lors, la place des aumôniers s’est vue prépondérante, en vue du soutien psychologique du l’Institution militaire, surtout avec la situation post- crise en Côte d’Ivoire, a souligné l’Aumônier Atcho. C’est pourquoi cette tournée des guides religieux a été bien perçue par la troupe, au regard de la densité des échanges entre les aumôniers missionnaires et les officiers, sous- officiers et militaires du rang, de toutes les casernes visitées, avant l’étape de la GR. Notamment celles du GSPM, du BASA, des Forces spéciales à Adiaké, du 1° bataillon d’Infanterie d’Akouédo, du Bataillon Blindé, de l’UCS etc.

Service Presse Militaire- Etat- major particulier du Président de la République
(Avec la collaboration du Bureau d’Information et de Presse des Armées- BIPA)

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires