Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Région
Article




  Sondage



 Autres articles

Comment

Région

Les écoles des complexes sucriers de Ferké 1 et 2 reçoivent du matériel éducatif
Publié le dimanche 13 octobre 2013  |  AIP




 Vos outils




Ferkessédougou - Les écoles primaires de Ferké 1 et 2 ont reçu vendredi, à l’occasion de la journée dite de la jeunesse, du matériel socio-éducatif de la part de l’entreprise sucrière SUCAF-CI, ainsi que des kits scolaires offerts par Coca-Cola, afin de permettre aux élèves de travailler dans des conditions acceptables.

A l’occasion de la journée de la jeunesse initiée par la SUCAF-CI, les huit écoles primaires de Ferké 2 ont reçu des table-bancs, des mobiliers scolaires, des matériels de cantines scolaires, remis par M. Jean Claude Schmidt, directeur général de SUCAF-CI et des kits scolaires offerts M. Don Dussey, représentant de Coca-Cola-Abidjan. Ces dons seront répartis entre les écoles de Ferké 2 et celles de Ferké 1.

Selon le nouveau directeur des complexes sucriers, Gilles Drouin, ce geste constitue l’engagement de ces entreprises à appuyer les efforts du Gouvernement en matière d’éducation des enfants et de la formation culturelle des populations.

Les autorités locales, notamment M. Kouadio Kan, sous-préfet de Badikaha, M. Silué Bakary, et le conseiller pédagogique représentant l’inspecteur de Tafiré, ont remercié les donateurs et ont promis de faire bon usage du matériel reçu.

Au nom des parents d’élèves, M. Silué Nadana a exprimé sa gratitude aux donateurs, plaidant aussi pour la construction d’un collège moderne à Ferké 2. "Nos huit écoles peuvent absorber déjà un collège, par ailleurs nos enfants qui sont affectés au collège à Tafiré et à Katiola sont confrontés à plusieurs problèmes qui font baisser leurs rendements scolaires au BEPC du fait de l’éloignement", a-t-il indiqué.

Comme la plupart des écoles primaires de Ferkessédougou, les écoles de Ferké2 présentent aussi des effectifs pléthoriques et un déficit énorme en infrastructures scolaires.

ti/cmas

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires