Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article




  Sondage



 Autres articles

Comment

Politique

Diplomatie: SEM Claude Béké présent à la 64ème session du Programme exécutif du Haut Commissaire des Nations Unies pour les Réfugiés (EXCOM)
Publié le jeudi 17 octobre 2013  |  Ministères


Diplomatie:
© Ministères par DR
Diplomatie: SEM Claude Béké présent à la 64ème session du Programme exécutif du Haut Commissaire des Nations Unies pour les Refugiés, à Genève.
Mercredi 02 Octobre 2013. Genève (Suisse). SEM Claude Béké, Secrétaire général du ministère d`Etat, ministère des affaires étrangères a prit part aux travaux de la Diplomatie: SEM Claude Beké présent à la 64ème session du Programme exécutif du Haut Commissaire des Nations Unies pour les Refugiés


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Du 30 septembre au 04 octobre 2013, le Secrétaire Général du Ministère d’Etat, Ministère des Affaires Etrangères, SEM BEKE Dassys Claude a conduit une délégation de haut niveau de la Côte d’Ivoire à la 64ème session du Comité Exécutif du Programme du Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés au Palais des Nations à Genève.
Avant l’entame de la session, une réunion du comité exécutif s’est tenue à l’effet d’analyser la situation humanitaire en Syrie.
A cette occasion, un appel a été lancé pour une mobilisation plus accrue de la communauté internationale en vue de soutenir davantage les pays d’accueil de plus de deux millions (2.000.000) de réfugiés syriens.
La session a débuté par une importante déclaration de Monsieur Antonio GUTERRES, Haut-Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés. Celle-ci a porté sur les points suivants :
- Cadre environnemental des opérations : multiplication des crises, environnement de plus en plus dangereux pour les humanitaires, nouveaux exodes des refugiés, sollicitation croissante face à des ressources limitées,
- Réponse institutionnelle : réorientation des ressources, réduction des coûts de fonctionnement du siège, mesures d’économie, transparence dans les procédures d’audit, application des normes IPSAS, utilisation des fonds non affectés, élargissement de la base des donateurs,
- Contribution des pays hôtes : engagement au non-refoulement, protection temporaire, besoin de solidarité internationale,
- Réponse d’urgence : renforcement de la préparation et de la réponse d’urgence, approvisionnement, capacité opérationnelle dans des environnements peu sûrs, investissement au niveau des partenaires,
- Priorités majeures en matière de protection : non refoulement et protection temporaire, prévention et lutte contre les violences sexuelles et les violences basées sur le genre, protection des enfants et des jeunes, promotion de l’enregistrement des naissances pour les nouveaux nés, lutte contre l’apatridie, la politique concernant les réfugiés ;
- Partenariats : renforcement des partenariats avec les structures partenaires du Haut-Commissariat aux Réfugiés (HCR), rôle des partenariats en matière de protections des réfugiés, assistance et solutions.
Dans son allocution au nom de la Côte d’Ivoire, SEM Claude BEKE a souligné les progrès accomplis par notre pays dans le cadre de la réconciliation nationale, notamment le retour de plus de deux cent vingt mille (220 000) exilés et a mis en exergue les résultats probants obtenus dans la lutte contre les risques d’apatridie tout en rappelant les efforts fournis par le Gouvernement sous l’autorité du Président de la République Alassane OUATTARA pour relancer l’économie ivoirienne éprouvée par plusieurs années de crise.
Abordant la ratification des conventions de 1954 et de 1961 sur l’apatridie, il a relevé que par cet acte, la Côte d’Ivoire réitère son attachement au respect des droits de l’homme et réaffirme sa ferme volonté à mettre en œuvre les engagements auxquels elle a souscrits.
Le Haut-Commissaire a saisi l’opportunité pour accorder un satisfecit au Chef de l’Etat quant à la ratification des conventions sur l’apatridie qu’il a qualifié d’historique.
Il a aussi rassuré la délégation ivoirienne quant à la volonté de son organisation à poursuivre son soutien et son assistance à la Côte d’Ivoire pour une meilleure prise en charge des refugiés et dans le cadre de la lutte contre l’apatridie.
En dehors de la session, la délégation a rencontré les personnalités suivantes :
- Le Haut-commissaire adjoint pour les réfugiés Monsieur Alexander ALEINIKOFF,
- Le Directeur du Bureau Afrique, Monsieur Georges OKOTH-OBBO,
Au cours de ces rencontres, la délégation a sollicité le soutien du HCR en vue d’améliorer de la prise en charge des rapatries, réfugiés et personnes à risque d’apatridie.
En réponse, ces personnalités rencontrées ont d’abord salué les progrès accomplis par la Côte d’Ivoire dans le domaine de la protection des personnes vulnérables et ont réaffirmé l’engagement du HCR à renforcer sa coopération avec notre pays.
Elles ont enfin conseillé à la Côte d’Ivoire d’accélérer le processus de rapatriement des réfugiés au regard de l’imminence des élections générales de 2015.
En marge de la session du Comité Exécutif, SEM Claude Dassys BEKE, Secrétaire Général du Ministère d’Etat, Ministère des Affaires Etrangères a rencontré le personnel de la mission permanente à Genève.
Il a saisi l’occasion pour leur donner les nouvelles du pays, leur indiquer les réformes en cours au niveau du département central et surtout il leur a prodigué des conseils.
Enfin, SEM Claude Dassys BEKE, a été témoin du rachat de la résidence de la Côte d’Ivoire.
Notons que la délégation ivoirienne comprenait :
- S.E.M Claude BEKE Dassys, Secrétaire Général du Ministère d’Etat, Ministère des Affaires Etrangères, Chef de la délégation ;
- S.E.M. KOUADIO ADJOUMANI, Ambassadeur, Représentant Permanent de la Côte d’Ivoire auprès de l’Office des Nations Unies, de l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC) et des autres institutions à Genève, en Suisse ;
- S.E.M. Timothée EZOUAN, Ambassadeur, Directeur du Département des Affaires Humanitaires et des Organisations non Gouvernementales (ONG) ;
- M. KONE Guekourgo Issa, Secrétaire des Affaires Etrangères, Assistant du Coordinateur du Service d’Aide et d’Assistance aux Réfugiés et Apatrides (SAARA) ;
- Madame DEKASSAN née DIE Lou F. Thérèse, Conseillère Juridique au SAARA.

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires