Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Région
Article



 Titrologie



Le Mandat N° 1229 du 4/11/2013

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage




 Nous suivre

Nos réseaux sociaux



 Autres articles

Comment

Région

Guitry/ Nomination du délégué : un député dénonce des manigances
Publié le lundi 4 novembre 2013  |  Le Mandat




 Vos outils




Le député Beugré Lobognon Samuel est amer. Il dénonce l’attitude du délégué de Guitry, nommé à l’issue du dernier Congrès du PDCI. De fait, relate l’élu de Lauzoua et Yocoboué, le délégué départemental Lorka Dadié Samuel s’adonne à des manigances. «Le délégué a adressé un courrier à la direction du parti après sa nomination, pour être au Comité des sages », révèle le député Beugré Lobognon. Le hic, déplore-t-il, c’est le choix de Lorka Dadié, qui œuvre, pour la désignation d’un militant inconnu, pour le remplacer. C’est que, à en croire Beugré Samuel, Adja David, ‘’l’élu’’ du délégué «est un ex-militant du FPI, qui n’a pas encore fait ses preuves ». Adja David, poursuit le parlementaire, a même combattu le PDCI à la Présidentielle de 2010. En clair, pour Beugré Lobognon Samuel, « il n’est pas normal que le délégué ne prenne pas l’un des députés, pour lui succéder, s’il est fatigué ». Si la décision du délégué départemental n’est pas officielle, le député de Lauzoua et Yocoboué, est cependant formel. «Nous le voyons mener des actions sur le terrain pour choisir Adja qui n’est même pas président du comité de base», révèle-t-il. Au demeurant, Beugré Lobognon estime que le duo de députés qu’il forme avec l’honorable Desclerk est outillé, pour conduire le PDCI à Guitry. Surtout que, rappelle-t-il, durant les moments de braise, c’est bien lui et son collègue parlementaire qui ont tenu le vieux parti du bout des bras. Il fustige donc leur mise à l’écart, alors que le député Desclerk, souligne Beugré Lobognon, est membre du Bureau politique depuis quinze ans, et totalise 20 ans de présence au Parlement. «Cette nomination nous revient de droit, parce que nous avons combattu », martèle Beugré Lobognon Samuel, avant de demander à la direction du PDCI «d’ouvrir les yeux dans les nominations, et mener des enquêtes sur le terrain, pour vérifier celui qui est bien placé ». Par ailleurs, le député de Lauzoua et Yocoboué affirme que «les militants vont trouver que c’est une injustice que quelqu’un d’autre soit choisi », à la place des deux élus.

G.K

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires