Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article




  Sondage




 Nous suivre

Nos réseaux sociaux



 Autres articles

Comment

Politique

Côte d’Ivoire: la prochaine élection présidentielle se tiendra en octobre 2015 (Ouattara)
Publié le vendredi 29 novembre 2013  |  AFP


Visite
© Abidjan.net par Atapointe
Visite d’Etat dans la région du Gbêkê : Meeting de clôture au stade de Bouaké
Vendredi 29 Novembre 2013. Le président Alassane Ouattara achève sa visite d`Etat dans la région du Gbêkê par un grand Meeting au Stade de la ville.


Comment

 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

BOUAKE (Côte d’Ivoire) - La prochaine élection présidentielle en Côte d’Ivoire se tiendra en octobre 2015, a annoncé vendredi à Bouaké (centre) le président ivoirien Alassane Ouattara, dont la victoire en 2010 avait été entachée de graves violences.

"Les élections présidentielles auront bien lieu en octobre 2015", a déclaré le chef de l’Etat lors d’une conférence de presse. "Moi je ne vais pas essayer de rattraper le temps qui m’a été volé à cause de la crise postélectorale", a-t-il commenté lors d’une conférence de presse.

Alassane Ouattara avait été élu au deuxième tour du précédent scrutin, qui s’était tenu le 28 novembre 2010, avec plus de 54% des voix, contre 46% pour son rival, le chef de l’Etat en exercice Laurent Gbagbo, selon les chiffres annoncés le 2 décembre par la Commission électorale indépendante (CEI) ivoirienne.

Dès le lendemain, le Conseil Constitutionnel proclamait M. Gbagbo vainqueur avec 51% des suffrages, après avoir invalidé les bulletins dans sept départements du nord du pays, sous contrôle d’un rébellion favorable à Alassane Ouattara, dont Bouaké était la capitale.

La violente crise qui s’en était suivie, et qui ne s’était achevée qu’avec
la capture de Laurent Gbagbo le 11 avril 2011, avait fait plus de 3.000 morts dans le pays.

Vendredi, dans un meeting, le chef de l’Etat a remercié la foule présente à Bouaké d’avoir "massivement voté" pour lui en 2010. "Ces remerciements, je les adresse tout particulièrement à mon aîné le président Henri Konan Bédié", ancien président ivorien (1993-1999), qui avait appelé à voter pour lui à la fin du premier tour, a-t-il souligné.

Alassane Ouattara a appelé à la "consolidation de l’alliance au sein du
RHDP", le Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix, une coalition comportant quatre partis, dont le Rassemblement des républicains de Côte d’ivoire (RDR, parti de M. Ouattara) et le Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI, présidé par M. Bédié).

Le chef de l’Etat a annoncé vendredi la construction d’une autoroute entre Yamoussoukro et Bouaké et celle d’un grand marché à Bouaké, deuxième ville du pays sinistrée économiquement.

"Je serai ici en campagne en septembre 2015 et souhaite que tous les
travaux que j’ai entrepris soient achevés avant mon arrivée", a-t-il lancé.

Alassane Ouattara a par ailleurs rejeté la tenue d’états généraux de la
République, proposés par le Front populaire ivoirien (FPI, le parti de Laurent Gbagbo, opposition), qu’il a qualifié de "perte de temps".

str-jf/sba

Comment

 Commentaires



Comment