Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Région
Article



 Titrologie



Le Mandat N° 1255 du 6/12/2013

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage




 Nous suivre

Nos réseaux sociaux



 Autres articles

Comment

Région

Didiévi / Casimir Bhorey, maire de Tié Ndiekro : « C’est la fin d’une histoire sombre… »
Publié le vendredi 6 decembre 2013  |  Le Mandat





La visite du chef de l’Etat ivoirien dans le département de Didiévi, le 12 décembre prochain est très attendue par les populations. Elles s’approprient les préparatifs de cette tournée d’Etat. Mutuelles de développement, associations, femmes et jeunes sont résolument engagés derrière les cadres, pour réserver un accueil chaleureux, à leur hôte de marque. Au-delà de l’aspect festif du séjour du Président de la République, Alassane Ouattara, dans ce département, les populations elles, sont plus que jamais optimistes, quant au désenclavement de leur département. Et ce n’est pas le tout nouveau délégué Pdci-Rda de Didiévi et vice-président du comité local d’organisation qui dira le contraire. Pour Casimir Yao-Bhorey, cette visite vient enclencher le développement socio-économique de cette zone qui a pris beaucoup de retard. «C’est la fin d’une histoire sombre de notre département. Le Président Ouattara nous envoie le développement à travers ces routes, l’eau potable, l’école, la santé, etc. Grâce à cette visite d’Etat à Didiévi, Tié N’diekro et
tous les villages de leurs sous-préfectures, seront totalement désenclavés», s’exprimait Casimir Yao-Bhorey, par ailleurs, maire de Tié-N’diekro, samedi dernier à l’Hôtel Président. Cela dit, il appelle à une mobilisation de plus de trente mille personnes, pour traduire leur reconnaissance au président « Allah
N’guessan ».Les travaux d’infrastructures routières de la route Tiébissou-Didiévi-Bocanda ont été réalisés à 100%, à hauteur de 41.468.000 FCFA, selon le Bureau national d’études techniques et de développement (Bnetd).
Olivier Yao
(Correspondant régional)

Comment

 Commentaires



Comment