Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article



 Titrologie



Le Patriote N° 4213 du 11/12/2013

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage




 Nous suivre

Nos réseaux sociaux



 Autres articles

Comment


Politique

Autoroute Yamoussoukro-Singrobo : Le chef de l’Etat ouvre la voie aujourd’hui
Publié le mercredi 11 decembre 2013  |  Le Patriote


Prolongement
© Ministères par DR
Prolongement de l’autoroute du Nord : le Premier ministre Kablan Duncan s’imprègne de l’état d’avancement des travaux
Dimanche 15 septembre 2013. Abidjan. Le Premier ministre Daniel Kablan Duncan et le ministre des Infrastructures économiques Patrick Achi ont effectué une visite du chantier de l’autoroute du nord.



Le président Alassane Ouattara, va procéder ce mercredi aux environs de 10h, a l’inauguration du tronçon de l’autoroute Singrobo-Yamoussoukro. La cérémonie va se dérouler au corridor Sud de la capitale politique ivoirienne, dans les villages Kpoukpoussou et N’Dakonankro. Elle se fera en présence de toute la Côte d’Ivoire, et de cinq ministres des Etats membres de la CEDEAO et engagés sur le projet de l’autoroute Abidjan-Lagos, réunis dans la capitale politique ivoirienne depuis trois jours pour formaliser la mise en œuvre des travaux de l’autoroute Abidjan-Lagos. Cette partie de l’autoroute du Nord, long de 86 km, est l’œuvre du président Alassane Ouattara, qui vient de finaliser les travaux à un coût global de 2 milliards de FCFA. Les travaux avaient démarré le 27 juillet 2007, et viennent de prendre fin le 11 décembre 2013. Singrobo-Yamoussoukro est la suite logique du rêve du père de la nation, Félix Houphouët-Boigny, qui lui-même a pu achever les travaux du tronçon Abidjan-Singrobo long de 130 km. Le projetant, Félix Houphouët-Boigny avait pour rêve le développement des infrastructures routières en vue de faciliter la libre circulation des biens et des personnes et l’écoulement des produits agricoles. Pour continuer l’?uvre de son ‘’père’’, Alassane Ouattara n’a pas un seul instant hésité à s’inscrire dans cette optique. C’est pourquoi, à l’inauguration de ce tronçon dès ce matin, le chef de l’Etat va annoncer à la face du monde, la construction du prolongement de cette autoroute jusqu’à Bouaké et dont les travaux attendent de démarrer dans le premier trimestre de l’an 2014. Alassane Ouattara, n’oubliera pas aussi le prolongement jusqu’aux frontière Burkina Faso et Mali. C’est d’ailleurs une des raisons qui fondent la présence des ministres Burkinabé et du Mali, dont les pays seront traversés par la l’autoroute Abidjan-Lagos. A cette occasion, la population du Bélier et du District autonome de Yamoussoukro, qui reçoivent cette importante infrastructure, ont mis tout en œuvre pour réserver un accueil exceptionnel aux chefs de l’Etat et à tous ses hôtes. La place prévue pour la cérémonie d’accueil à Kpoussoussou et N’Dakonankro est fin prêt. Même la piste d’atterrissage de l’hélico du président en provenance des obsèques du « Madiba » père de l’abolition de l’apartheid en Afrique du Sud. Les caractéristiques démontrent que des deux chaussées, celle de la gauche et de la droite, chacune a été construite à deux voies séparées des terres pleines. Tous les abords ainsi la séparation de chaque voie ont été matérialisés. L’autoroute du Nord jusqu’à Yamoussoukro dessert plusieurs villes et villages et rend le parcours Abidjan-Yamoussoukro en 2h au plus. Ce projet a été subdivisé en trois lots Singobo Taabo, Taabo Toumodi et Toumodi Yamoussoukro. Ces routes ont subi des couches de roulement de 5cm de béton bitumineux. La couche de bas chaussée est 10 cm grave bitume, couche de bas Bau 12 cm grave concassée 0/31.6-5, couche de fondation 18cm graveleux stabilisé à 4% et la couche de forme 60cm graveleux naturels. A ce jour toute l’attention des populations ivoiriennes est tournée vers la capitale politique et tous ont soif de voir l’autoroute du Nord jusqu’à Yamoussoukro d’être désormais fonctionnelle.
Jacquelin Mintoh

Comment

 Commentaires



Comment