Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article




  Sondage


 Nous suivre

Nos réseaux sociaux



 Autres articles

Comment

Économie

Côte d’Ivoire : une autoroute neuve de 230 kms livrée par Alassane Ouattara
Publié le mercredi 11 decembre 2013  |  APA


Infrastructures
© Abidjan.net par Atapointe
Infrastructures économiques: le Chef de l`Etat inaugure l`autoroute Abidjan-Yamoussoukro
Mercredi 11 Decembre 2013. Yamoussoukro. Le Chef de l`Etat SEM Alassane Ouattara a officiellement inaugure l`autoroute du Nord reliant les villes d`Abidjan et de Yamoussoukro distantes de 230 KM.



Le Chef de l’Etat ivoirien, Alassane Ouattara, a procédé, mercredi, en prélude à sa visite d’Etat dans la région du Bélier, à l’ouverture de l’autoroute reliant Abidjan à Yamoussoukro.

D’un coût total de 137 milliards FCFA le projet du prolongement de l’autoroute de Singrobo à Yamoussoukro (86 kms ) a été financé par l’Etat ivoirien avec l’appui financier de bailleurs de fonds internationaux dont la Banque Islamique de Développement (BID), le Fonds Saoudien de Développement (FSD), la Banque Arabe de Développement Economique de l’Afrique (BADEA), le Fonds Koweitien de Développement Economique Arabe (FKDEA) et le Fond de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP).

L’autoroute du nord, reliant Abidjan à Yamoussoukro est un vœu du premier président ivoirien Félix Houphouët-Boigny pour permettre le développement dans les régions traversées par cette voie. Compte tenu des difficultés liées à la conjoncture économique des années 80, les travaux, débutés en 1975, se sont arrêtés dans le village de Singrogbo à 140kms d’Abidjan en 1982.

En août 2007, les travaux de prolongement ont repris pour connaître plusieurs arrêts de chantiers dus à la crise économique suivie de la crise post-électorale. Le tronçon livré, mercredi, entièrement réhabilité, par la volonté politique du président Alassane Ouattara, a été construit sur trois lots.

Le premier lot de 24,877kms part de Singrogbo à Taabo, le deuxième lot entre Taabo et Toumodi (29,263kms) puis un dernier lot de 31,760kms de Toumodi à Yamoussoukro. Ces différents lots ont construits été par la Société des Routes et Bâtiments de Tunisie (SOROUBAT) sous la supervision du ministère ivoirien des infrastructures économiques. Le tronçon Abidjan-Singrobo a été entièrement réhabilité par trois entreprises dont Colas et PFO.

La nouvelle voie Abidjan-Yamoussoukro, longue de 230 kms contre 243 kms auparavant, présente, désormais, des garanties de confort et de sécurité pour les usagers. Un système de vidéo surveillance installé, le renforcement de la sécurité par des patrouilles mixtes de jour comme de nuit des forces de l’ordre et un équipement des centres de premiers secours d’Abidjan, Tiassalé, Toumodi et Yamoussoukro ainsi que l’attribution d’une ambulance et d’un bloc opératoire, en sont la parfaite illustration.

Selon le Chef de l’Etat, Alassane Ouattara, ces commodités font de cette infrastructure, l’une des meilleures plateformes de la sous région. « Ce projet est très important pour l’ensemble du pays » a-t-il souligné en coupant dans le village de Kpossoussou (Corridor Sud de Yamoussoukro), le ruban en guise d’inauguration officielle de l’autoroute du nord en présence de plusieurs personnalités composées de présidents d’institution, de ministres, de diplomates, de représentants des institutions bancaires.

Il a dans la foulée annoncé le prolongement de cette autoroute de Yamoussoukro à Bouaké. Les travaux de cet ouvrage devront démarré en 2014.

"Bonne route mais faites attention", a conseillé M. Ouattara aux usagers pour conclure son allocution. Avec son nouveau slogan ‘’une route plus rapide, plus sûre et plus confortable’’, l’autoroute du nord a, désormais, une durée de vie de 15 ans, dont la gestion incombe au concessionnaire agrée qu’est le Fonds d’Entretien Routier (FER).

L’accotement, sur chaque côté, a une épaisseur de 3 cm et est large de 2,30 mètres. Quant à la chaussée communément appelée la section courante, son épaisseur est de 5 cm après compactage. Les chaussées, contrairement aux autres routes ivoiriennes, sont faites d’une couche de base en grave bitume fait de caillou sain concassé.

Le tronçon Singrobo-Yamoussoukro est donc revêtu d’un goudron rugueux pour supporter l’important trafic routier attendu. Il compte plusieurs échangeurs qui permettent de rallier facilement les localités environnantes.

HS/ls/APA

Comment

 Commentaires



Comment