Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article



 Titrologie



Le Patriote N° 4215 du 13/12/2013

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage




 Nous suivre

Nos réseaux sociaux



 Autres articles

Comment


Politique

Attiégouakro: Liesse populaire et spectaculaire à Alassane Ouattatra
Publié le vendredi 13 decembre 2013  |  Le Patriote


Visite
© Présidence par C I bou T
Visite d`Etat dans la région du Belier : Meeting à Attiégouakro
Jeudi 12 décembre. Attiégouakro. Au 3eme jour de sa visite d`Etat dans la Région du Belier, le Chef de l`Etat SEM Alassane Ouattara a animé un meeting


Comment

 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Le tout nouveau département de la région du Bélier, Attiégouakro, situé à 15km de Yamoussoukro, était heureux d’accueillir pour la première fois après l’indépendance de la Côte d’Ivoire en 1960, sur son sol, un chef d’Etat, en visite d’Etat. Pour le démontrer, les populations sont sorties nombreuses des sous-préfectures de Kossou, Lolobo et des 24 villages du chef-lieu du département pour venir accueillir leur « digne » hôte. Car, c’est grâce à lui, que, lorsqu’il était l’unique Premier ministre du père fondateur de la nation, Félix Houphouët-Boigny, le village Attiégouakro a été érigée en sous-préfecture. C’est encore sous sa magistrature, que cette sous-préfecture vient d’être élevée au rang de préfecture.

Une raison majeure, pour que toute la population dans sa composante, sorte pour lui manifester sa reconnaissance. Dans une liesse populaire, les femmes, les hommes, les enfants, avec à leur tête les gardiens des valeurs ancestrales, les élus et cadres venus de tous les quatre coins du pays pour remercier Alassane Ouattara, sont sortis massivement pour lui témoigner leurs profonde gratitude. Et cela, en sons modernes, traditionnels, avec des tam-tams parleurs, « l’Adjanou, » une danse traditionnelle dont les pas sont exécutés par les initiées. Son rôle : chasser les mauvais esprits et transmettre la bénédiction. Les femmes unies au sein de différentes associations et groupement féminins sont sorties dans leurs derniers habits de fête pour traduire leur traditionnel « Akwaba » au chef de l’Etat. Un accueil spectaculaire au son des danses traditionnelles, de la fanfare, en tout cas, le petit département d’Attiégouakro, a tout mis en ?uvre pour être au rendez-vous de l’Etat.

JM


 Articles associés

 

Comment

 Commentaires



Comment