Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article



 Titrologie



Le Democrate N° 842 du 16/12/2013

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage


 Nous suivre

Nos réseaux sociaux



 Autres articles

Comment

Politique

Conseil national de la Sécurité : La RSS forme les agents des médias
Publié le lundi 16 decembre 2013  |  Le Democrate




Comment

 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

La Réforme du secteur de la sécurité (RSS) en Côte d’Ivoire est l’une des préoccupations majeures du gouvernement ivoirien, mais surtout de tous les Ivoiriens qui doivent s’engager dans le processus. Pour donc une meilleure appropriation de cette nouvelle vision de la sécurité qui ne consiste plus seulement à faire respecter la loi et à maintenir l’ordre, mais qui constitue également un bien collectif dont la gestion est de la responsabilité de tous, le Secrétariat du Conseil national de la sécurité (S-CNS) en collaboration avec l’Onuci (organisation des Nations Unies en Côte d’Ivoire) a organisé un séminaire de formation de 4 jours (10 et 11 décembre 1ère session et 12 et 13 décembre 2ème session) à l’intention des organisations de la société civile et des médias sur le thème : « Communiquer sur la Réforme du secteur de la sécurité » à l’hôtel Belle Côte à la Riviera Palmeraie. Plusieurs communications ont meublé ce séminaire. Ce sont « Stratégie ivoirienne de la RSS et le contrôle démocratique » ; « Appui de l’Onuci à la RSS en Côte d’Ivoire » ; « La gestion des rumeurs » ; « la notion du changement et le rôle des organisations de la société civile et des médias dans la RSS » et « Corpus de bonnes pratiques, outils de sensibilisation et stratégies d’engagement ». Animées respectivement par Scharahzad Chiada, Eliane Hervo Akendengue et Aziz Sall, expert international, ce séminaire a été l’occasion pour les participants de se familiariser avec les termes et expressions liés à la sécurité et de s’approprier le processus de la RSS. Car, la sécurité, vitale pour la gouvernance économique, la reconstruction postcrise, le contrôle démocratique, la création et le maintien d’institutions démocratiques solides et indépendantes n’est plus seulement l’affaires des corps habillés, elle intéresse tout le monde. Pour donc une meilleure action sur le terrain, les participants, réunis en atelier, ont fait quelques recommandations aux organisateurs. En effet, ils ont souhaité que la formation des agents de changement qu’’ils sont, soit permanente et qu’elle s’étende aux élus locaux. En outre, ils ont suggéré d’accorder une place de choix aux organisations féminines et de veiller effectivement au principe de la séparation des pouvoirs. Arrivé pour la clôture de ce séminaire, M. Aka Etienne a félicité tous les participants pour le travail fait et qui s’inscrit dans la droite ligne de leurs objectifs. Selon lui, la sécurité participe à la cohésion et à la paix. M. Malan Jean Paul ne dit pas autre chose quand il affirme que la Rss touche les secteurs de la vie humaine. « Durant les quatre jours de formation, beaucoup de choses ont été dites ; Nous espérons que ces échanges vous ont permis de comprendre ce qu’est la Rss pour la réussite de notre mission », a-t-il indiqué avant de déclarer clos ce séminaire de formation qui a été fort enrichissant.

Affia Marie

Comment

 Commentaires



Comment