Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article




  Sondage




 Nous suivre

Nos réseaux sociaux



 Autres articles

Comment

Société

Coopération militaire : Le Vice-amiral français, Marin Gillier, en visite de travail à l’EFA
Publié le jeudi 19 decembre 2013  |  AIP


Sécurité:
© Ministères par BIPA
Sécurité: les journalistes de défense de France à Zambakro
Vendredi 7 juin 2013. Zambakro, sous-préfecture de Yamoussoukro. L`Association des journalistes de défense de France (AJD) visite l`Ecole des Forces Armées (EFA) dirigée par le colonel-major N`guessan


Comment

 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Yamoussoukro - Le Vice-amiral français d'Escadre, Marin Gillier, a effectué mercredi une visite de travail à l'Ecole des forces armées (EFA) de Zambakro, pour évaluer les actions de coopération dans le cadre de la convention bipartite entre la Côte d'Ivoire et la France.

L'officier français, Marin Gillier, directeur de la coopération de sécurité et de défense au ministère français des Affaires étrangères et européennes était accompagné du Général Sekou Touré, chef d'état-major adjoint chargé des opérations des FRCI.

L'Amiral français a pu constater les avancées réalisées dans le travail de réforme de la formation des officiers ivoiriens présentées par le Lieutenant-colonel Joseph Allah, directeur de la prospective et de la coordination de la formation de l'EFA.

Marin Gillier a indiqué, au terme de sa visite, la détermination de son pays à accompagner la Côte d'Ivoire dans sa volonté de reformer son armée par une bonne formation des cadres tournée vers le bien-fondé de l'Etat.

''Pour ce défi, la France est aux côtés des FRCI'', a rassuré l'officier général qui a promis de doubler le nombre de coopérants français.

Dans le cadre de la convention bipartite entre le ministère de la Défense de Côte d'Ivoire et le ministère des Affaires étrangères et européennes de la France, se déroulent à Zambakro les stages du diplôme d'Etat-major comptant 34 stagiaires dont deux Burkinabés, celui de l'application d'infanterie motorisée avec 60 stagiaires et la formation initiale d'une centaine d'élèves officiers d'active.

Comment

 Commentaires



Comment