Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Art et Culture
Article




  Sondage




 Nous suivre

Nos réseaux sociaux



 Autres articles

Comment

Art et Culture

Affi N’guessan «chassé» dans une ville du Nord-Est du pays, rapporte la presse ivoirienne
Publié le vendredi 20 decembre 2013  |  APA


Dialogue
© Abidjan.net par Marc Innocent
Dialogue politique : une délégation du FPI rencontre le RDR
Lundi 09 Décembre 2013. Abidjan. Cocody. Une délégation du Rassemblement des Républicains (RDR, pro-Ouattara) accueille à son siège une dizaine de cadres du Front populaire ivoirien (FPI, pro-Gbagbo). Photo : Pascal Affi N`Guessan


Comment

 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Les journaux quotidiens ivoiriens parus vendredi, sur toute l’étendue du territoire national, rapporte que le Président du Front populaire ivoirien (FPI, parti de Laurent Gbagbo), Pascal Affi N’guessan a été empêché de tenir un meeting à Doropo (Nord-Est) du pays, alors qu’il effectue une visite politique dans cette région.

« Affi chassé d’une ville de l’Est du pays » titre le quotidien, Soir Info, quand L’Inter renchérit en martelant : « Affi échappe à un lynchage à Doropo».

Le journal Notre Voie précise que « munis de machettes, de gourdins et de cailloux, des jeunes empêchent Affi d’entrer à Doropo ». Le confrère illustre ses écrits des « images de la barbarie ».

Pour l’Intelligent d’Abidjan, « ça souffle le chaud et le froid à 11 jours de la fin d’année ». Ce journal explique que le ministre d’Etat, ministre de l’Intérieur et de la Sécurité, «Hamed Bakayoko prépare une autre rencontre Ouattara-FPI », tandis que, « des manifestants aux mains nues s’érigent contre le cortège d’Affi N’guessan».

« Affi chassé de Doropo » affiche L’Expression. Mais, pour Le Nouveau Courrier, « des vandales attaquent Affi », accusant le Commandant Issiaka Ouattara dit Wattao (ex-chef de guerre originaire de la région) d’être « à la manœuvre ».

Abondant dans le même sens, le confrère Aujourd’hui, soutient que « Affi empêché dans la ville (Doropo) par des pro-Wattao ». Abidjan 24 qui évoque l’insécurité, souligne que « la galère continue pour les pro-Gbagbo ».

La presse ivoirienne commente également l’affaire de comptes bancaires « dormants » découverts dans la zone UEMOA (Union économique et monétaire ouest africaine).

A cet effet, Fraternité Matin, journal à capitaux publics signale « zone UEMOA: 800 000 comptes dormants attendent leurs propriétaires ».

C’est un fait insolite pour Abidjan 24, qui écrit « incroyable, mais vrai, 62 milliards FCFA abandonnés dans des banques ».

Comment

 Commentaires



Comment