Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article




  Sondage




 Nous suivre

Nos réseaux sociaux



 Autres articles

Comment

Économie

Kablan Duncan : «… que l’énergie soit la lumière qui éclaire et accompagne l’émergence »
Publié le vendredi 24 janvier 2014  |  AIP


Forum
© Abidjan.net par Atapointe
Forum Investir en Côte d`Ivoire: Le Premier ministre Duncan situe les enjeux
Jeudi 23 Janvier 2014. Abidjan. Plateau. A quelques jours du Forum Invest In Côte d`Ivoire (ICI 2014), le Chef du gouvernement ivoirien a eu une rencontre d`échange avec les journalistes.


Comment

 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Abidjan – En procédant, vendredi à la centrale thermique de Vridi 2, à l’inauguration de la turbine à gaz TAG 10 de la Compagnie ivoirienne de production d’électricité (CIPREL) et à la pose de la première pierre du cycle combiné, le Premier ministre, Daniel Kablan Duncan s’est réjoui de cette autre étape du développement de la Côte d’Ivoire, espérant que l’énergie soit la lumière qui éclaire et accompagne l’émergence voulue par le chef de l’Etat, à l’horizon 2020.

Le chef du gouvernement a rappelé les réalisations faites par l’Etat ou en cours de réalisation pour faire de la Côte d’Ivoire un pays autosuffisant et exportateur d’électricité dans la sous-région, en l’occurrence la pose de la première pierre du barrage hydraulique de Soubré, le projet Aggreko et les présents projets de la CIPREL.

Tout en notant que l’énergie représente l’un des piliers importants du développement économique national, Daniel Kablan Duncan a estimé que ces réalisations traduisent les ambitions du Président Alassane Ouattara en la matière. Il a souligné, par ailleurs, que le gouvernement compte explorer les nouvelles sources de production d’énergie disponibles, comme le solaire.

Auparavant, le ministre du Pétrole et de l’Energie, Adama Toungara, a rappelé que le gouvernement a hérité en 2011, d’un secteur de l’électricité caractérisé par un déficit financier important et par des ouvrages de production, de transport et de distribution en limite de capacité. « Le réseau électrique ivoirien était, à l’instar de nombreux ouvrages publics, dans un état de délabrement avancé, faute d’investissement conséquent au cours de la décennie écoulée », a-t-il ajouté.

Aussi, les réformes et actions prioritaires engagées sur instruction du président de la République et du Premier ministre afin de rétablir l’équilibre financier du secteur de l’électricité, ont-elles permis d’accroître la capacité de production et de mettre à niveau les infrastructures de transport et de distribution de l’électricité, afin de faire face aux perspectives de croissance de l’économie.

Au dire du ministre de tutelle, la majorité des projets identifiés ont été lancés et permettront sensiblement de tripler la capacité de production en passant de 1391 MW en 2011 à près de 4000 MW à l’horizon 2020, pour confirmer ainsi l’ambition du pays d’être le hub énergétique de la sous-région.

« Avec l’achèvement des travaux en cours, la qualité de l’électricité servie aux populations va connaître une nette amélioration. (…) Notre objectif étant de faire passer le temps moyen de coupure de 57 heures en 2011 à 35 heures en 2015 et moins de 12 heures en 2020 », a-t-il précisé.

Quant au directeur général de la CIPREL, Bernard Kouassi N’Guessan, il s’est appesanti sur les caractéristiques du projet CIPREL IV Phase A, qui consiste en la mise en service d’une turbine à gaz de 111 MW (TAG 10), amenant la capacité installée totale de CIPREL à 431 MW.

Ce, pour un investissement de 225 milliards de FCFA réalisé grâce aux actionnaires de CIPREL, notamment le groupe français Finagestion et son actionnaire majoritaire ECP (Emerging capital partners), de banques locales, régionales (BOAD, BOA-CI, BIAO-CI, SIB-CI) et d’institutions internationales d’aide au développement .

Créée en 1994 de par la décision de l’Etat de Côte d’Ivoire, la CIPREL est une société du groupe Finagestion, premier producteur indépendant d’électricité en Afrique de l’Ouest et site leader par la puissance installée en Côte d’Ivoire avec 431 MW. Quant au projet CIPREL IV, la signature de l’avenant n°6 de la convention avec l’Etat pour la construction d’un cycle combiné de 22 MW s’est tenue le 20 décembre 2011. Les partenaires techniques du projet sont Cegelec, Kepco, Bouygues et Tractebel Engineering.

(AIP)
kkp/cmas

Comment

 Commentaires



Comment