Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article




  Sondage


 Nous suivre

Nos réseaux sociaux



 Autres articles

Comment

Économie

Cérémonie d`ouverture du Forum Investir en Côte d’Ivoire (ICI 2014) : Discours du Premier Ministre Daniel Kablan Duncan
Publié le mercredi 29 janvier 2014  |  Primature


Cérémonie
© Abidjan.net par Atapointe
Cérémonie d`ouverture du Forum Investir en Côte d’Ivoire (ICI 2014) en présence du Premier Ministre Daniel Kablan Duncan
Mercredi 29 Janvier 2014. Abidjan. Le Forum « Investir en Côte d’Ivoire » (ICI 2014) a ouvrert ses portes en présence du Premier Ministre ivoirien et plusieurs personnalités de l′économie dans le monde. Le thème central de cette édition: « Secteur privé, levier d’une intégration régionale réussie ». Près de 2500 participants nationaux et internationaux sont attendus jusqu`au 1er février.


Comment

 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

• Excellence Monsieur le Vice- Président du Ghana ;
• Excellence Monsieur le Vice-Président de la République Fédérale du Nigéria ;
• Monsieur le Premier Ministre du Burkina Faso ;
• Madame et Messieurs les Présidents des Institutions ivoiriennes ;
• Mesdames et messieurs les Ministres ;
• Excellences Mesdames et Messieurs les Ambassadeurs et représentants du Corps diplomatique ;
• Madame le Directeur Général du Fonds Monétaire International ;
• Monsieur le Président de la Banque Africaine de Développement ;
• Messieurs les Vice-Présidents du Groupe de la Banque Mondiale ;
• Monsieur le Président de la Commission de l’UEMOA ;
• Monsieur le Vice-Président de la Commission de la CEDEAO ;
• Monsieur le Gouverneur de la Banque Centrale de l’Afrique de l’Ouest ;
• Mesdames et Messieurs les Représentants des Présidents, Directeurs Généraux des Institutions Multilatérales et Bilatérales chargées du Développement ;
• Monsieur le Président de la Fédération des Organisations Patronales de l’Afrique de l’Ouest ;
• Mesdames et Messieurs les Présidents Directeurs Généraux ;
• Mesdames et Messieurs les Représentants de la Société Civile ;
• Distingués Rois et Chefs coutumiers ;
• Chers amis de la Presse ;
• Honorables invités ;
• Mesdames et Messieurs ;





Je voudrais au nom de S.E.M Alassane OUATTARA, Président de la République, empêché et au nom du Gouvernement ivoirien, souhaiter la cordiale bienvenue à chacune et à chacun des participants au « Forum Investir en Côte d’Ivoire, édition 2014 ».

• Excellences Messieurs les Vice-Présidents du Ghana et du Nigéria,
• Excellence Monsieur le Premier Ministre du Burkina Faso,

Je voudrais également vous exprimer nos salutations chaleureuses et nos vifs remerciements pour votre présence très distinguée à ce Forum. Votre présence témoigne de la volonté inébranlable de nos pays de construire une grande région solidaire notamment dans le cadre de la CEDEAO, pour assurer la prospérité de nos peuples.

Je voudrais aussi remercier très cordialement Madame Christine LAGARDE, Directeur général du FMI, grande amie de l’Afrique, qui a accepté d’intervenir par vidéo-conférence à cette ouverture.

• Excellences Mesdames et Messieurs les Ministres des pays amis et chers participants au Forum,

La Côte d’Ivoire s’honore de votre présence nombreuse et distinguée, présence qui est déjà, en elle-même, un gage de réussite de ce quatrième Forum ICI après ceux de 1995, 1997, 1999. Nous sommes en effet, environ trois mille (3000) participants venus de plus de 60 pays répartis dans plusieurs salles spécialement aménagées pour l’ouverture du Forum 2014.

Je voudrais ensuite, saisir cette tribune pour adresser mes chaleureuses félicitations et mes remerciements à tous les organisateurs de ce Forum. Je mesure à sa juste valeur la somme des efforts qu’il vous a fallu déployer pour réunir à Abidjan autant d’acteurs importants du monde international de la Finance et des affaires.

Permettez-moi aussi de saluer très chaleureusement, les Partenaires Techniques et Financiers, les hommes d’affaires d’ici et d’ailleurs, ainsi que les éminents conférenciers et panélistes qui ont répondu spontanément à l’invitation de la Côte d’Ivoire. Vous confortez la Côte d’Ivoire dans sa quête incessante de partenariats nouveaux, quête entreprise depuis deux années, tant pour elle-même que pour la sous-région.

Enfin je souhaiterais, au nom du Gouvernement, présenter par avance nos excuses pour les désagréments et imperfections constatés ou à subir durant le déroulement de cet important forum.

Merci de votre aimable compréhension.

• Excellences Messieurs les Vice-Présidents,
• Messieurs les Premiers Ministres,
• Distingués Invités, Mesdames Messieurs,

Le thème central du Forum ICI 2014, est « Le Secteur Privé, Levier d’une Intégration Régionale Réussie ». Ce thème se décline à travers les trois sous-thèmes suivants :

• Agri business,
• Infrastructures économiques et Partenariat Public-Privé (PPP),
• Promotion des PME.
Le choix de ces thématiques répond parfaitement aux enjeux actuels du développement économique de chacun de nos Etats de l’espace communautaire tant de l’UEMOA que de la CEDEAO.

L’intégration des économies africaines est un défi majeur que nous devons relever au cours de cette décennie. En effet, l’exiguïté de nos marchés intérieurs et la nécessité d’une mutualisation de nos efforts dans maints domaines, rendent impérative la réalisation d’une intégration régionale plus poussée et plus profitable aux peuples de la région.

La Côte d’Ivoire compte aujourd’hui environ vingt-quatre (24) millions de consommateurs alors que, la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), regroupe quinze (15) Etats membres contigus couvrant une superficie de 6.1 millions Km2, avec 300 millions de consommateurs dont 60% ont moins de 30 ans. Le PIB de l’ensemble de la CEDEAO a connu un taux de croissance annuel moyen de plus de 6% entre 2000 et 2013. C’est en outre, un espace dotée d’abondantes ressources naturelles.

Pour tirer pleinement parti de ces ressources, notre région, la CEDEAO, s’est dotée d’une vision 2020 mettant l’accent sur l’effectivité de l’Union Douanière avec l’adoption d’un Tarif Extérieur Commun. Elle met en œuvre un schéma de libéralisation des échanges et du protocole de la libre circulation des biens, des services et des personnes ainsi que du droit d’établissement, de création d’une monnaie commune.

De même, nous mettons aujourd’hui un point d’honneur à respecter le protocole sur la Démocratie et la Bonne Gouvernance avec une tolérance zéro.

Un cadre communautaire des investissements est en cours de finalisation ainsi qu’une adhésion groupée de nos Etats membres à l’Agence Africaine de Garantie des Investissements pour couvrir, en complément de la MIGA, les risques politiques des Investisseurs dans notre région.

Certaines de nos préoccupations communautaires essentielles aujourd’hui concernent les points suivants :

• Le développement et l’interconnexion des principales infrastructures (routes, autoroutes, réseaux électriques, réseaux ferroviaires, ports, télécommunications, etc.) ;
• La stimulation de la production et la transformation de nos produits agricoles et autres ressources naturelles ;
• La promotion des PME-PMI pour susciter une croissance vigoureuse, forte, redistributive et créatrice d’emplois ;
• La promotion des activités du secteur privé par des partenariats avec des entreprises d’ailleurs dans tous les secteurs économiques ;
• La formation d’un capital humain de bon niveau dans tous les grands secteurs d’activité. En effet, « il n’est de richesse que d’hommes ».

Pour ce faire, la Côte d’Ivoire, notre pays, fidèle à sa vocation d’ouverture, se doit d’être un modèle. Le nouveau miracle économique, après notamment celui des années 1960 – 1980, est objectivement réalisable et l’ambition du Président de la République, S.E.M Alassane OUATTARA de « faire de la Côte d’Ivoire un pays émergent en 2020 » repose sur des fondamentaux réels.

Depuis deux ans, la Côte d’Ivoire aborde une nouvelle ère de son histoire. Notre pays s’est remis au travail. Les progrès considérables en matière de gouvernance, de remise en état de l’administration et de normalisation institutionnelle constituent la preuve de notre volonté commune de tourner la page de la décennie de crises et de nous tourner résolument vers un développement durable et un avenir meilleur.

Dans cette perspective, le Plan National de Développement (PND 2012-2015) qui consacre plus de 22 milliards de dollars américains d’investissements dont 60 % sont attendus du secteur privé, devrait permettre de maintenir une croissance forte et soutenue, créatrice de richesses et d’emplois, notamment pour la jeunesse.

Ce plan induit d’importantes réformes structurelles et sectorielles ainsi qu’une forte augmentation du taux d’investissement dans notre pays notamment dans le secteur des infrastructures, de l’éducation, de la santé, de l’agriculture…
Il convient de rappeler que le rapport Doing Business 2014 de la Banque Mondiale a classé la Côte d’Ivoire parmi les dix (10) premiers pays du monde en matière de réformes accomplies.

En Côte d’Ivoire, ces politiques mises en œuvre visent la Sécurité et la Paix, la Promotion de la Démocratie, de la liberté individuelle et de Sociétés plus solidaires. Elles visent également la facilitation du commerce intra-africain, la libre circulation des personnes et des biens, la promotion d’un capital humain de haute qualité, le développement d’un système financier efficace et efficient, l’amélioration du climat des investissements privés, la promotion des PME et PMI, etc.

En 2012, le taux de croissance a atteint 9,8 %, et 9% en 2013, avec pour objectif une croissance à deux chiffres (10%) dans les deux années à venir. Mais, notre ambition est encore plus grande.

La Côte d’Ivoire aspire à devenir un hub de la sous-région, une des grandes portes d’entrée vers l’Afrique de l’Ouest offrant un marché de plus de trois cent (300) millions d’habitants.

La réalisation de cette ambition passe par des partenariats forts et durables avec des opérateurs économiques du monde entier capables de saisir les opportunités créées par la croissance.

Avec un Produit Intérieur Brut (PIB) de plus de vingt-huit (28) milliards de dollars, des infrastructures uniques en Afrique de l’Ouest et une économie de plus en plus diversifiée, la Côte d’Ivoire représente 40% du PIB de l’Union Économique et Monétaire Ouest-Africaine (UEMOA).


L’UEMOA, c’est un sous-ensemble de la CEDEAO comprenant huit Etats membres, ayant une monnaie unique arrimée à l’euro, un tarif extérieur commun et une libre circulation des personnes, des biens et des services.

La Côte d’Ivoire se classe également parmi les premières puissances économiques de la CEDEAO et constitue une porte d’entrée idéale sur ce vaste marché de 300 millions de consommateurs.

Forte de ses potentialités, de son savoir-faire, de sa diversité culturelle et de sa foi dans le libéralisme, la Côte d’Ivoire s’ouvre au monde et s’est entièrement tournée vers le développement économique ! Le présent forum, ‘’Investir en Côte d’Ivoire - ICI 2014’’, s’inscrit dans cette dynamique : travailler ensemble et entreprendre davantage, tel est notre leitmotiv. Hommes d’affaires, opérateurs économiques et institutionnels, ce forum est le vôtre, la Côte d’Ivoire vous tend les bras pour un véritable partenariat stratégique gagnant-gagnant !
Mais nous sommes conscients que si beaucoup a été fait, beaucoup plus reste encore à faire notamment en matière de réformes structurelles et sectorielles.

• Excellences Messieurs les Vice-Présidents,
• Monsieur le Premier Ministre du Burkina Faso,
• Mesdames et Messieurs les Présidents d’Institution ;
• Mesdames et Messieurs les Ministres ;
• Distingués Invités, chers participants, Mesdames et Messieurs ;

Votre présence importante et de qualité au Forum ICI-2014 témoigne du retour de la Côte d’Ivoire sur la scène internationale. Il s’agit de la quatrième édition après 15 ans d’interruption du fait de la crise que nous venons de traverser.

Cette présence témoigne des progrès enregistrés par les ivoiriens avec le concours de tous nos amis. C’est le lieu de souligner que notre diplomatie reste attentive à tout ce qui touche notre région et met au cœur de ses actions la recherche constante de la paix et de la prospérité auxquelles aspirent nos populations.

Je voudrais donc, pour terminer, réitérer au nom de S.E.M Alassane OUATTARA, Président de la République, notre profonde gratitude à tous nos illustres invités et participants et souhaiter, à chacune et à chacun de vous, un agréable séjour en terre ivoirienne et surtout de fructueuses affaires !

Sur ce, et en son nom, Je déclare « ouverte la quatrième édition du Forum ICI-2014 ».

Je vous remercie de votre aimable attention.



ICI 2014 : discours d`ouverture du 1er ministre, Daniel Kablan Duncan
Publié le: 29/1/2014  |  RTI

Comment

 Commentaires



Comment