Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article



 Titrologie



L’intelligent d’Abidjan N° 3026 du 4/2/2014

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage


 Nous suivre

Nos réseaux sociaux



 Autres articles

Comment


Économie

Mondialisation / Accréditation et compétitivité sur les marchés : un forum pour lancer l’infrastructure qualité en Afrique
Publié le mardi 4 fevrier 2014  |  L’intelligent d’Abidjan




Comment

 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

La Chambre de Commerce et d’Industrie de Côte d’Ivoire a abrité l’annonce du lancement du 1er Forum économique régional sur l’accréditation et la compétitivité en Afrique (Frac) et qui, se tiendra du 9 au 13 juin 2014. Le lancement a eu lieu le mardi 28 janvier 2014. Le Frac est une initiative du ministère de l’Intégration africaine et des Ivoiriens de l'extérieur qui sera réalisée avec l'appui technique du Réseau international pour la qualité et la sécurité en Afrique (Ripaqs) et la Confédération des grandes entreprises de Côte d’Ivoire (CGECI) Les échanges, au cours du forum tourneront autour du thème « Valorisation de la qualité des productions industrielles, minières, agricoles, halieutiques et des services en Afrique : Quelles contributions des dispositifs de certification et d’accréditation ». 600 acteurs, décideurs et partenaires techniques de la sphère économique sont attendus à cet important rendez-vous. Selon les organisateurs, c’est une plateforme d'échanges et de coopération entre les organismes d'accréditation, de certification, des entreprises et des pouvoirs publics en Afrique. C’est Dr Joseph Boguifo, coordonateur général du Ripaqs, qui s’est prêté à l’exercice de présentation du forum. Un forum qui selon lui va initier le développement de l’infrastructure qualité en Afrique, dans un environnement de mondialisation. «Ce forum vise l’harmonisation des stratégies nationales en matière d’amélioration de la qualité et de la performance des produits et services du continent africain sur les marchés internationaux, et veut contribuer à l’harmonisation des stratégies nationales de lutte contre les barrières non tarifaires, pour assurer la protection des marchés en Afrique contre les produits importés de mauvaise qualité dans le cadre d’une démarche régionale », a-t-il expliqué. Il s’agira de donner aux entreprises et aux Etats les outils techniques et les moyens pour s’engager dans une démarche de certification et d’accréditation. Avant lui, l’assistance a pu suivre une conférence de Jean Kouassi Aka, expert international en qualité qui, a expliqué l’importance de la mise en place d’une infrastructure qualité pertinente, pour les Etats et les entreprises.

DC

Comment

 Commentaires



Comment