Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article



 Titrologie



Le Patriote N° 4259 du 6/2/2014

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage




 Nous suivre

Nos réseaux sociaux



 Autres articles

Comment


Économie

Jeux de hasard / Année 2014 : la Lonaci annonce de grandes reformes
Publié le jeudi 6 fevrier 2014  |  Le Patriote


Petit
© Abidjan.net par Serges T
Petit déjeuner de presse de la Lonaci: le directeur général fait le bilan des deux années écoulées
Mardi 04 février 2014. Abidjan. Issiaka Fofana, directeur général de la Loterie nationale de Côte d`Ivoire (LONACI) a fait le bilan des deux années écoulées au cours d`un petit déjeuner de presse. Selon lui, la Lonaci se porte très bien avec une croissance du chiffre d`affaires considérable.


Comment

 Vos outils




La Lonaci (Loterie nationale de Côte d’Ivoire) veut passer à la vitesse supérieure cette année. En effet, société s’est fixée comme objectif, un chiffre d’affaires de 50 milliards FCFA. L’annonce a été faite mardi dernier par le Directeur général, Issiaka Fofana, à l’occasion d’un déjeuner de presse dans un hôtel de la place. Il s’agit pour Fofana de ‘‘briser le mythe de 50 milliards FCFA de chiffre d’affaires’’. Surtout qu’elle est passée de 32 milliards FCFA de chiffres d’affaires en 2011 à 39 milliards en 2012 et 41 milliards en 2013. Mais pour y arriver, le DG de la Lonaci estime qu’il faille mettre en ?uvre une série de réformes pour accroître sa performance et diversifier son portefeuille clients. Si tant est que la structure ‘‘ se porte très bien contrairement à ce que l’on peut passer’’, Fofana soutient que pour garder le cap, des reformes sont nécessaires pour booster le chiffre d’affaires. D’où l’année de grandes reformes décrétée par le Directeur général. « La LONACI va se projeter dans une ère de modernité, à travers des projets permettant de prendre des paris à partir des téléphones mobiles. Il sera opéré un système qui révolutionnera le PMU, car les gains seront perçus par les parieurs gagnants une heure après la clôture des courses. Et cela dès mars ou avril », a révélé Fofana. Faisant savoir que des partenaires sont à Abidjan pour la finalisation de cet ambitieux projet qui repose sur le Pmu, un jeu qui constitue 90% du chiffre d’affaires de l’entreprise. Il a par ailleurs rappelé que si 2012 a été l’année de diversification de produits, cela a permis d’obtenir les premiers résultats positifs, après la création de six nouvelles agences, les faisant passer de 9 à 14 et la mise sur le marché de nouveaux produits. Ce qui a débouché en 2013 sur l’année de la consolidation des acquis. Cependant, Fofana a relevé que tout ne fut pas facile à son arrivée, il y a environ trois années. « Nous avions hérité d’une structure dans un contexte difficile car plombé par la crise postélectorale et marqué par l’effondrement du dispositif commercial, la Lonaci faisant 80% de son chiffre d’affaires à Abidjan. Alors que cette zone avait subi de plein fouet la crise. Les salaires étaient payés par vague. Mais six mois après, nous avons pu remonter la pente. Mieux, nous n’avons pas fait de licenciement alors que nous aurions pu le faire pour motif économique », a expliqué Issiaka Fofana. Au cours de cette rencontre, il a également dénoncé les jeux illicites ainsi que les loteries et tombolas non autorisées. En tant qu’entreprise citoyenne, Fofana a souligné qu’elle pratique des actions sociales (construction d’écoles, centre de santé, cantines scolaires, logements de sages-femmes, remise d’ambulance, etc.). Les performances de la Lonaci profitent également à l’Etat et l’entreprise, compte tenu de son monopole, doit verser une redevance. En 2012, cette redevance a été de 02 milliards FCFA. Quant aux impôts et taxes elles se sont élevées à 449 millions FCFA. La LONACI a un capital de 400 millions FCFA détenu à 80% par l’Etat, 15% par la CNPS et 5% par le personnel.

JEA

Comment

 Commentaires



Comment