Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article



 Titrologie



L’intelligent d’Abidjan N° 3034 du 13/2/2014

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage


 Nous suivre

Nos réseaux sociaux



 Autres articles

Comment


Politique

A propos de la candidature unique au RHDP / Franck Adiko après une rencontre avec les jeunes du PDCI : ‘‘La conduite à tenir doit être décidée par nos quatre leaders maintenant’’
Publié le jeudi 13 fevrier 2014  |  L’intelligent d’Abidjan




Comment

 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Le président de la jeunesse de l’UDPCI a rencontré la jeunesse du PDCI-RDA, le mercredi 12 février 2014 à la permanence du Plateau. Franck Adiko et sa délégation ont partagé leur vision de la réactivation du Rassemblement des jeunes pour la démocratie et la paix (RJDP) avec Brahima Kamagaté, secrétaire exécutif chargé des jeunesses du PDCI. Sur cette question, les deux présidents de jeunesses ont convenu de la nécessité de remettre le RJDP en selle. Brahima Kamagaté a fait remarquer qu’il incombe au président des jeunes de l’UDPCI de prendre l’initiative de réunir les jeunes des autres partis au sein de l’alliance. Le deuxième point abordé au cours de cette rencontre, a été celui relatif à la candidature unique du Président Alassane Ouattara à la présidentielle de 2015 pour le compte du RHDP. «Le congrès de l’UDPCI a décidé de soutenir la candidature unique du Président Ouattara dans le cadre du RHDP et que cette candidature soit portée par tous les leaders du RHDP. Il y aura des réglages souhaités par certains partis. Ce sont des vœux légitimes, mais qui ne doivent pas être des préalables au rassemblement des fils d’Houphouët-Boigny (…) Nous demandons aux leaders des partis du RHDP, le Président Alassane Ouattara, le président Bédié, le président Mabri Toikeusse et le président Anaky qu’ils se retrouvent autour du président Bédié pour mettre à l’aise la jeunesse afin que nous puissions travailler. N’attendons pas 2015, parce que la conduite à tenir doit être décidée par nos quatre leaders, maintenant», a insisté Franck Adiko. En réponse, Brahima Kamagaté a mis en avant l’organisation interne au PDCI et le fait que des voix autorisées aborderont cette question. «C’est en interne que nos leaders vont prendre une décision», a-t-il dit. Le secrétaire exécutif du PDCI chargé des jeunesses a dévoilé sa feuille de route, notamment la restructuration des associations de jeunes de son parti repartis en trois entités, la jeunesse urbaine, la jeunesse universitaire et scolaire et la jeunesse rurale, dont les responsables attendent d’être désignés.
O.Dion

Comment

 Commentaires



Comment