Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Art et Culture
Article



 Titrologie



Le Patriote N° 4265 du 13/2/2014

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage


 Nous suivre

Nos réseaux sociaux



 Autres articles

Comment


Art et Culture

MASA 2014 : De grands professionnels du spectacle attendus
Publié le jeudi 13 fevrier 2014  |  Le Patriote




Comment

 Vos outils




 Vidéos


- 30/1/2014


 Dans le dossier

C’est un constat. Quand on parle du Marché des arts du spectacle africain, on pense aussitôt aux artistes et aux prestations qu’ils vont donner. Pourtant, le MASA, c’est aussi et surtout des rencontres professionnelles. Pour cette 8ème édition de ce marché, qui se tiendra du 1er au 8 mars prochain à Abidjan, Bassam et Bouaké, elles prévoient, à l’Institut Français de Côte d’Ivoire, des échanges prometteurs entre les professionnels du spectacle. , Mardi, au siège du MASA au Plateau, M. Abou Kamaté, Directeur adjoint de l’IFCI, qui pilote ce volet, a livré à la presse les grandes articulations de ces rencontres professionnelles. D’entrée, il a rappelé qu’elles s’articuleront autour du thème, « Les arts de la scène face au défi du numérique». Il s’agira, a expliqué M. Kamaté, de « présenter nos expériences vécues, de les instruire pour esquisser des stratégies communes à la hauteur du défi que le développement du numérique représente pour les industries créatives en général, et pour les arts de la scène en particulier». L’Objectif premier, a-t-il souligné, c’est de concilier deux choses : la transition du savoir et l’échange d’expériences. Selon lui, ces rencontres professionnelles accueilleront de grands professionnels du spectacle, qui viendront d’un peu partout dans le monde. Dans la pratique, elles se déclineront en trois axes principaux. Il y aura d’abord une table-ronde sur les arts de la scène les lundi 3 et mardi 4 mars. La première journée poussera la réflexion sur « L’apport du numérique à la création, production et diffusion de spectacles». Elle sera marquée par une conférence liminaire de M. François Bloque (Ma Case Prod / Booking, management, label, éditions), suivie de quatre autres interventions notamment celles d’Adama Adepoju, célèbre conteur et Responsable du projet « Conter le développement » soutenu par l’UE , qui évoquera la diffusion du conte à travers le numérique, Benjamin Pehm, producteur camerounais et Directeur du Studio Mobeat Records et Radio mo radio, Séry Sylvain, Président de l’Association des Producteurs et Editeurs d'œuvres phonographiques de Côte d’Ivoire et Eva Doumbia Metteur en scène française qui dirige la compagnie « La Part du Pauvre ».
La seconde journée, elle, sera cristallisée par l’épineuse question des droits d’auteur, à travers le numérique, avec pour intervenants entre autres Mmes Sylvie Clerfeuille Seck (Orange France) et Irène A. Vieira, Directrice du Bureau ivoirien du droit d’auteur ou encore l’avocat Laurent Klein (France).
Ensuite, le mercredi 5 mars, ce sera la Bourse des projets qui verra les directeurs de festivals se parler notamment, Jean Philippe Audoli (Maison des Musiques d'Afrique et du Monde), Ablas Ouedraogo (Sokan Théâtre, initiateur du projet Femmes en Scène), Issa Ouedraogo (Carrefour International de Théâtre de Ouagadougou (CITO)), Faisal Kiwewa Bayimba (Bayimba International Festival of Arts), Mamou Daffé (Festival sur le Niger – Ségou), Roger Dahaybe (Projet Innovation et créativité) et Aadel Essaadani, Président d’Arterial Network. Enfin, le dernier axe de ces rencontres professionnelles est le colloque organisé conjointement, les 6 et 7 mars, par l’Université Sorbonne Nouvelle-Paris 3, l’Université Félix Houphouët-Boigny d’Abidjan, l’OIF (Organisation Internationale de la Francophonie) et l’IFCI, sous la coordination de Sylvie Chalaye et du Pr Yacouba Konaté, Directeur général adjoint du MASA. Le thème, c’est « Théâtres d’Afrique et des diasporas au féminin» et la conférence inaugurale de ce colloque sera prononcée par le Pr Yacouba Konaté et Mme Youma Fall de l’OIF. « Il y aura une quinzaine d’intervenants de renommée internationale », a révélé M. Kamaté. L’idée de ce colloque, a-t-il poursuivi, est de mettre en lumière toutes ces femmes qui occupent une place importante dans le paysage théâtral en Afrique. Enfin, M. Kamaté a rassuré que les actes de ces rencontres professionnelles seront mis à la disposition du grand public, sous forme numérique et papier.
Y. Sangaré

Comment

 Commentaires



Comment