Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article



 Titrologie



Le Patriote N° 4265 du 13/2/2014

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage


 Nous suivre

Nos réseaux sociaux



 Autres articles

Comment


Société

Service postal : Comment la Poste veut amorcer sa croissance en 2014
Publié le jeudi 13 fevrier 2014  |  Le Patriote


Le
© Abidjan.net par Serges T
Le directeur général de la Poste présente les bilans et perspectives de ses activités
Mercredi 21 août 2013. Abidjan. Mamadou Konaté directeur général de la poste de Côte d`Ivoire était face à la presse pour faire le bilan de l’entreprise qu`il dirige . Le conférencier se dit satisfait des progrès réalisés et envisage un lendemain meilleur pour ses employés.


Comment

 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

2014, année de tous les espoirs et de la renaissance effective de la Poste de Côte d’Ivoire. En effet, à la faveur de la présentation des v?ux du personnel au Directeur général de cette structure, Mamadou Konaté et au Pca, Denis Kah-Zion, les informations reçues en disent long sur l’avenir radieux de cette structure dont l’optimisme a pris forme en début d’année 2013. Le Plan de Redressement venait d’être adopté début Janvier à hauteur de 28,082 milliards de francs CFA par le Gouvernement. A cela s’’est ajouté le vote d’une nouvelle loi postale par le parlement. Toute chose qui augurait déjà d’un avenir très prometteur pour ‘‘La Poste de Côte d’Ivoire’’. Même si 2013 a connu quelques balbutiements, précisément lors deux derniers mois de l’année, des avancées notables ont été enregistrées. A savoir : l’amélioration de l’acheminement du courrier et de la qualité de service ; la couverture du besoin en trésorerie des Agences postales ; le maintien de la cohésion sociale ; l’organisation du séminaire national sur l’adressage ; la restauration de la couverture maladie ; la réhabilitation de quelques Agences postales à l’intérieur du pays ; la mise en ?uvre du volet financier du Plan de Redressement par la libération du 4e quart du capital (150 millions) et l’apurement des dettes fiscales et sociales pour près de 10 milliards FCFA (Impôts, CGRAE, CNPS) ; la désignation de la Côte d’Ivoire pour l’organisation de la Conférence Stratégique en octobre 2014. Ainsi, 2013 a permis de mieux préparer 2014. Aujourd’hui, ce sont les bonnes dispositions des autorités qui suscitent l’espoir. Sans omettre des actions liées au démarrage du courrier hybride ; la reprise des opérations avec la BAD (Banque africaine de développement) et le lancement de nouveaux projets à forte valeur ajoutée ; l’organisation de la Conférence Stratégique en Octobre 2014 à Abidjan. Mieux, 2014 va consacrer la mise en ?uvre du Plan de redressement, à commencer notamment par son volet social qui démarrera très bientôt. En effet, un coordonnateur vient d’être nommé. Ce qui a amené le DG Mamadou Konaté, à inviter les travailleurs, notamment les partenaires sociaux, à continuer de soutenir ce projet très important pour l’avenir de l’entreprise. Maintes fois annoncé, ce plan de redressement de la Poste de Côte d’Ivoire avec la mise en œuvre de son volet financier, est l’espoir des agents mais aussi un adjuvant pour la viabilité de l’entreprise. Surtout qu’il va permettre à terme à La Poste de Côte d’Ivoire de ne pas être budgétivore. Il s’agira de financer les départs volontaires des agents, prévus dans le volet social du plan de redressement. Ce sont 400 personnes qui sont annoncées sur le départ pour non seulement rajeunir le personnel mais aussi équilibrer les finances de La Poste de Côte d'Ivoire qui a besoin de sang neuf pour rebondir. In fine : booster la croissance de cette structure et envisager l’avenir avec beaucoup plus de sérénité.

La question des Tic

La Poste de Côte d’Ivoire n’a pas peur de l’avènement des Tic (Techniques de l’information et de la communication). Il est vrai qu’avec l’avènement de l’Internet, les habitudes de communication des citoyens du monde entier, ont connu une véritable révolution, notamment au niveau de la messagerie. Et l’ensemble des TIC aurait pu constituer une menace pour la poste, puisqu’elles offrent une multitude de services innovants. Mais pour le DG, Mamadou Konaté, l’Internet est un outil de travail pour tout opérateur économique et donc pour sa structure. Car il permet d’améliorer la qualité de service. Pour lui, l’Internet est un moyen de promotion des produits de la Poste. « C’est également une plateforme de commande, de vente et d’achat de nos différents produits et services. Le commerce en ligne consiste à passer une commande par le biais de l’internet, mais la livraison du produit physique se fera toujours par la Poste. Vous voyez donc que l’internet va plutôt booster l’activité colis. », a-t-il expliqué il y a quelques temps. Et selon lui, le e-commerce (commerce en ligne) figure en bonne place des produits innovants de la Poste de Côte d’ivoire avec une plate forme de e-commerce www.sanlishop.ci, déjà opérationnelle. L’Internet passe donc du statut de « concurrent » à celui de véritable partenaire en affaires.

Jean Eric ADINGRA

Comment

 Commentaires



Comment