Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Sport
Article



 Titrologie



Le Patriote N° 4267 du 15/2/2014

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage


 Nous suivre

Nos réseaux sociaux



 Autres articles

Comment


Sport

Omnisport s : Financement étatique / Les conditions pour en bénéficier
Publié le samedi 15 fevrier 2014  |  Le Patriote


Cérémonie
© Abidjan.net par Atapointe
Cérémonie de clôture des 3ème assises de la Jeunesse
Jeudi 31 Octobre 2013. Abidjan. L`université Felix Houphouet Boigny a abrité la cérémonie de clôture des 3eme assises de la jeunesse. Présence remarquée de l`artiste Asalfo, du ministre Alain Lobognon (photo) en charge de la jeunesse et du sport et du ministre d`Etat Hamed Bakayoko qui représentait le chef de l`Etat


Comment

 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Le développement et la professionnalisation du sport en Côte d'Ivoire sont des priorités du Gouvernement. A travers une série de rencontres avec le mouvement sportif, le ministre des Sports tente de partager cette vision étatique. Celle-ci passe par l'accompagnement financier, matériel et en compétences humaines des fédérations et des associations sportives avec la mise en place d'un plan d'urgence sur les cinq prochaines années. Cette action salutaire qui prend son départ en 2015 doit mettre en place les différents mécanismes qui devront permettre aux sponsors et partenaires (privés, publics) de prendre le relais et d'assurer un fonctionnement pérenne aux fédérations et associations. Cela, dans le seul but d'aboutir au professionnalisme tant souhaité. « Ma vision du professionnalisme consiste à sortir de l'amateurisme en visant le haut niveau qui contribue au prestige du pays. Je demande aux fédérations constituées de créer des ligues professionnelles. Cela permettra de freiner l'exode des joueurs, de garantir un salaire de base à un joueur professionnel, de ramener les joueurs de talent qui venaient en Côte d'Ivoire pour développer notre sport. Cela passera par le développement d'une nouvelle forme de financement du sport en Côte d'Ivoire. Ce que l'Etat veut faire d'ailleurs en optant pour un plan d'urgence d'accompagnement sur les cinq prochaines années », a déclaré récemment, le ministre Alain Lobognon. Mais "pour faire du professionnalisme, il faut se fixer des critères". Et les critères les plus élémentaires sont ceux stipulés par l'article 5 du Décret n°48-146 du 13 mars 1968 portant organisation des Sports civils. Ainsi, toute fédération ou organisation sportive, pour espérer bénéficier de l'assistance étatique doit "présenter l'agrément dûment délivré par le ministère en charge des Sports". Ce document est constitué d'une demande d'agrément adressée au Ministre chargé des Sports accompagné du récépissé de dépôt du récépissé de déclaration; un exemplaire des statuts et du règlement intérieur; un procès-verbal de l'assemblée générale constitutive; la liste de présence de l'assemblée générale constitutive; la liste des membres fondateurs accompagnée de la photocopie de leur pièce d'identité et des photos d'identité; la liste des membres du comité directeur accompagnée de la photocopie de leur pièce d'identité et des photos d'identité; la liste des associations sportives affiliées à la fédération (pour les fédérations); la police d'assurance. Toutes ces pièces doivent être déposées à la Direction de la Vie Fédérale et du Sport de Haut Niveau (DVFSHN) à la Tour B au Plateau. Et selon le communiqué signé de la directrice de la DVFSHN, toutes les fédérations et associations qui n'ont pas encore l'agrément "sont invitées à s'exécuter au plus tard le 5 mars 2014, délai de rigueur". L'octroi de la subvention publique étant donc subordonné à la présentation dudit agrément, il urge donc pour les "hors la loi" de se mettre en règle
OUATTARA Gaoussou

Comment

 Commentaires



Comment