Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article



 Titrologie



Le Patriote N° 4269 du 18/2/2014

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage


 Nous suivre

Nos réseaux sociaux



 Autres articles

Comment


Politique

Sous-secrétaire de l’ONU au maintien de la paix Edmond mulet : “La Côte d’Ivoire a presque retrouvé la normalité”
Publié le mardi 18 fevrier 2014  |  Le Patriote


Audiences
© Primature par DR
Audiences du premier ministre : le Premier Ministre Daniel Kablan Duncan a reçu le Sous-secrétaire général des Nations Unies aux opérations de maintien de la paix, Edmond Mulet
Lundi 11 février 2013. Abidjan. Plateau. Primature.


Comment

 Vos outils




La Côte d’Ivoire pose des pas de géants sur le chemin de sa normalisation après la crise postélectorale. Ce, à la grande satisfaction de l’Organisation des Nations Unies. En effet, reçu hier par le ministre d’Etat, ministre de l’Intérieur et de la Sécurité, Hamed Bakayoko, le sous-secrétaire des Nations Unies au maintien de la paix, Edmond Mulet s’est félicité de l’amélioration rapide de la situation en Côte d’Ivoire. «J’ai eu l’honneur d’être reçu par le ministre d’Etat, ministre de l’Intérieur et de la Sécurité ? Nous sommes ici en Côte d’Ivoire pour faire cette analyse de la situation. C'est-à-dire le travail qui est fait entre notre mission et le gouvernement ivoirien. Cela fait la troisième fois que j’arrive. Et chaque fois je constate que la situation s’améliore davantage. Le pays est sur la bonne direction. Il est apaisé et le dialogue pour la réconciliation nationale et la paix est en marche. En somme, la Côte d’Ivoire a presque retrouvé la normalité » s’est-il réjoui. Avant de souligner que des défis restent à relever. «Il y a encore des défis. La situation s’est fortement améliorée. Maintenant avancer vers le processus électoral, continuer les efforts dans le processus de la sécurisation et de la stabilisé du pays et du désarmement et la réinsertion des anciens combattants», a-t-il invité. Accompagné par la représentante du SG des Nations Unies en Côte d’Ivoire, Aïchatou Mindaoudou, Edmond Mulet a estimé que les autorités ivoiriennes doivent maintenir le cap afin que le pays retrouve son lustre d’antan et surtout joue son rôle de leader en Afrique de l’Ouest. Avant le sous-secrétaire, le ministre Hamed Bakayoko avait reçu en audience l’expert indépendant de l’ONU chargé du respect des droits de l’homme en Côte d’Ivoire, Doudou Diène. Selon le fonctionnaire onusien, le respect des droits de l’homme est aujourd’hui une réalité en Côte d’Ivoire. «Il faut maintenant voir du coté des victimes de la crise pour ne pas qu’elles soient des laissés pour compte. C’est cela mon nouveau combat », a-t-il annoncé.

LO

Comment

 Commentaires



Comment