Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article



 Titrologie



Le Patriote N° 4269 du 18/2/2014

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage


 Nous suivre

Nos réseaux sociaux



 Autres articles

Comment


Société

Réunion du comité de pilotage du CILSS : Les activités du CILSS passées au scanner
Publié le mardi 18 fevrier 2014  |  Le Patriote




Comment

 Vos outils




« Il faut évaluer, rediriger et donner des conseils aux CILSS pour qu’il puisse atteindre les objectifs escomptés ». Ces propos sont du commissaire de l’Agriculture, de l’Environnement et des Ressources en Eau de la CEDEAO, Lapolini Marc Atouga. Ils ont été tenus lors de la 3ème réunion du Comité Régional de Pilotage conjoint (CRP), qui s’est déroulée hier, dans un hôtel de la commune de Cocody. Le commissaire de la CEDEAO a rappelé les enjeux de ce CRP, qui sont l’adoption de nouvelles orientations en vue de rendre plus efficaces, les actions du Comité permanent inter-états de Lutte contre la sécheresse dans le Sahel (CILSS). Pour Lapolini Atouga, « le parterre de personnalités et d’experts présents est éloquent et pourra nous permettre d’arriver à des orientations plus précises pour que le CILSS atteigne ses résultats ». Il ne manquera pas de lancer un appel clair à l’endroit des participants, en leur demandant de ne pas user de la langue de bois dans les discussions, afin de faire des recommandations conséquentes au CRP. Pour le représentant des partenaires techniques et financiers, Nicolas Lécrivain, ces assises permettront de faire le bilan de l’année écoulée, en termes d’activités financières avec les partenaires d’une part, et de faire des suggestions d’autre part, afin d’aller dans la bonne direction. Non sans oublier de marquer le soutien et la confiance des partenaires, tels que l’UE, l’USAID et la France. Pour Dr Djimé Adoum, secrétaire exécutif, il s’agit de faire le bilan des programmes du CILSS, après la réunion du CRP à Ouagadougou, en décembre 2013. « Faire le point du programme du CILSS en matière de sécurité alimentaire et nutritionnelle, de gestion durable des terres et changement climatique démarré en 2011 », a-t-il expliqué. Selon lui, les défis du CILSS, pour cette année, sont la prise en compte des besoins réels des Etats, en vue de leur trouver des solutions adéquates. Poursuivant, il a indiqué que le CRP constitue un levier pour la mise en ?uvre synergique et cohérente des interventions et un moyen d’utilisation des ressources des différents partenaires pour des impacts plus importants et plus visibles sur le terrain. « Je vous annonce que cette troisième année a permis de faire de avancées significatives, voire de rattraper les retards accusés au cours des premières années », s’est réjoui le secrétaire exécutif. Notons qu’une mention spéciale de remerciement au chef de l’Etat, Alassane Ouattara, et à son gouvernement, a été faite par le CRP. Le ministre de l’Intégration Africaine et des Ivoiriens de l’Etranger, Ally Coulibaly, a annoncé à cette occasion que la Côte d’Ivoire met tout en ?uvre pour éviter une crise alimentaire. Selon lui, le président de la République a investi depuis 2011, près de 900 milliards de nos francs à cet effet.

FT

Comment

 Commentaires



Comment