Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article



 Titrologie



Notre Voie N° 4647 du 20/2/2014

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage




 Nous suivre

Nos réseaux sociaux



 Autres articles

Comment


Société

Réconciliation nationale : 72 % d’Ivoiriens réclament la réforme de l’armée
Publié le jeudi 20 fevrier 2014  |  Notre Voie


Réconciliation:
© Abidjan.net par Atapointe
Réconciliation: Charles Konan Banny échange avec les commissions locales de la plateforme de la société civile
Mercredi 19 février 2014. Abidjan. Le président de la Commission Dialogue Vérité et Réconciliation Charles Konan Banny a eu une séance de travail avec avec les représentants des commissions locales de la plateforme de la société civile. Recherche de la vérité.



Voir tout l'album photo
Comment

 Vos outils




Charles Konan Banny, président de la Commission Dialogue Vérité et Réconciliation (CDVR) a animé mercredi, une séance de travail avec les acteurs du processus. La réunion, prélude de la phase d’écoute, a permis au n°1 de la Cdvr d’informer les présidents de commissions locales, les responsables des plateformes Cdvr sur le contenu du rapport remis au chef de l’Etat. Entre autres sujets, il a été exposé aux participants de la séance de travail, les résultats des consultations. Il ressort du rapport lu par Franck Sran Kouassi que les Ivoiriens sondés dans le cadre de la réconciliation réclament à une proportion de 72%, la réforme de l’armée actuelle, des Frci, des anciens combattants et des rebelles de 2002. L’échantillon dit représentatif fait aussi remarquer que 77% sont pour la réforme de la justice. Les sondés sont unanimes pour reconnaitre que la justice tout comme l’armée est corrompue. Selon les mêmes données recueillies auprès d’un profil quantitatif de 48 000 Ivoiriens, 81% pensent qu’il faut sensibiliser les populations à son application. Les sondés ont aussi donné leur opinion sur le principe même de la réconciliation et sont favorables à 60%. Le second point de la séance de travail devrait permettre aux participants d’élaborer des actions dans le cadre de la mise en œuvre de la phase destinée à la recherche de la vérité.

Armand Bohui

Comment

 Commentaires



Comment