Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article



 Titrologie



Notre Voie N° 4648 du 21/2/2014

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage


 Nous suivre

Nos réseaux sociaux



 Autres articles

Comment


Politique

L’appel de Marie-Odette Lorougnon : «De notre mobilisation depend la libération de Laurent Gbagbo»
Publié le vendredi 21 fevrier 2014  |  Notre Voie


Ouverture
© Abidjan.net par Atapointe
Ouverture de la 8eme convention extraordinaire du Front Populaire Ivoirien
Vendredi 21 février 2014. Abidjan. Le Front populaire ivoirien (FPI), au Palais des Sports de Treichville, les travaux de sa 8ème convention extraordinaire en présence de Pascal Affi N’guessan, Président du parti et des membres des différentes instances.


Comment

 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

La 8ème convention extraordinaire du Front Populaire ivoirien (FPI) intervient à un moment crucial de la vie de notre pays et à un tournant inédit de l’histoire de notre parti ;
Ces assises se tiennent au moment où la Côte d’Ivoire heurtée par plusieurs années de crise avec comme point d’orgue la guerre postélectorale, a plus que jamais besoin des énergies de toutes ses filles et de tous ses fils pour la relever d’une dictature qui a eu raison de l’unité nationale et de la cohésion sociale ;
Elles interviennent au moment où notre parti éprouvé par 3 années de persécution, de totalitarisme doit répondre à l’appel de la mère patrie en difficulté, pour la libérer.
J’appelle donc les comités de bases, les sections, les fédérations et tous les membres de toutes les structures spécialisées ainsi que les membres de toutes les instances dirigeantes du parti et au-delà, tous les démocrates, de tous les républicains de Côte d’Ivoire, à se rendre très nombreux, ce matin, au palais des sports de la commune de Treichville ;
L’enjeu de cette grand-messe, c’est notre mobilisation populaire, derrière le président Pascal Affi N’guessan pour relever notre pays malade et pour sauver ses fils en difficulté.
Femmes, hommes, jeunes de Cote d’Ivoire, plus que jamais, nous avons le devoir, voire l’obligation de voler au secours du pays et de ses fils à l’épreuve des prisons, de l’exil et de bien d’épreuves pénibles.
Peuple de Cote d’Ivoire, de notre rassemblement dépend la libération du président Laurent Gbagbo, rendons nous donc massivement au palais des sports de Treichville.

Marie-Odette Lorougnon
Vice-présidente chargée de la mobilisation et de l’organisation du FPI


 Articles associés

 

Comment

 Commentaires



Comment