Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article




  Sondage


 Nous suivre

Nos réseaux sociaux



 Autres articles

Comment

Économie

Côte d’Ivoire : ouverture d’un séminaire sur les marchés à terme du cacao
Publié le lundi 24 fevrier 2014  |  APA


Le
© Ministères par DR
Le ministre de l`agriculture, Coulibaly Sangafowa invité des «Rendez-vous du gouvernement »
Jeudi 31 octobre 2013. Abidjan. Le ministre de l`agriculture, Coulibaly Sangafowa était face à la presse pour échanger sur le thème « Comprendre la loi sur le foncier rural », à l`occasion des "Rendez-vous du gouvernement".


Comment

 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Un séminaire international sur les marchés à terme du cacao et la modélisation économétrique du marché cacaoyer s’est ouvert, lundi, à Abidjan en présence du Directeur de cabinet du ministre de l’agriculture Mamadou Sangafowa Coulibaly et de nombreux acteurs et partenaires de la filière, a constaté, sur place, un journaliste de APA.

La rencontre d'Abidjan, selon la note d'information transmise à APA à l'ouverture des travaux, vise à renforcer la capacité des décideurs politiques et des parties prenantes de la filière cacao mondiale à « faire face aux défis rencontrés grâce à une meilleure compréhension des marchés à terme du cacao et de la modélisation économétrique de l'économie cacaoyère ».

Les deux modules « marchés à terme du cacao et modélisation économétrique du marché cacaoyer » du séminaire qui durera cinq jours (24 au 28 février 2014) seront animés par le personnel de l'Organisation internationale du cacao (ICCO) et des experts internationaux dotés de connaissances approfondies sur les sujets à aborder.

Le module des marchés à terme du cacao ou marchés différés qui jouent un rôle important dans l'économie cacaoyère mondiale par le transfert du risque de prix, traitera quatre sous-thèmes que sont l'origine des marchés à terme, les marchés à terme, les prix des contrats à terme et les stratégies de couverture.

Concernant le deuxième module, dans le contexte de l'économie cacaoyère mondiale, il s'agira pour le séminaire de comprendre le fonctionnement des marchés, prévoir leur évolution et évaluer les effets probables de mesures alternatives.

« Le modèle économétrique est, extrêmement, utile pour évaluer les implications économiques des décisions stratégiques et politiques prises par les autorités des pays concernés dans la gestion de la production » indique-t-on.

Ce séminaire d'Abidjan est co-organisé par l'Organisation internationale du cacao (ICCO), le ministère ivoirien de l'agriculture et le Conseil café cacao de Côte d'Ivoire. Premier producteur et exportateur de cacao avec 40% de la production mondiale, la Côte d'Ivoire fait la pluie et le beau temps sur ce marché.


HS/ls/APA

Comment

 Commentaires



Comment