Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Art et Culture
Article




  Sondage


 Nous suivre

Nos réseaux sociaux



 Autres articles

Comment

Art et Culture

Si Miss CI m’était conté… : Le difficile relais
Publié le lundi 24 fevrier 2014  |  COMICI


Présélection
© Abidjan.net par Serges T
Présélection Miss côte d`Ivoire - Mlle Kouamé Annantys sur le haut du podium à Aboisso.
Samedi 22 février 2014 - Aboisso


Comment

 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Fardeau. Il n’est jamais facile de succéder à des modèles achevés. Le concours Miss Côte d’Ivoire a une histoire particulière avec la région du Sud-Comoé. En dehors de Yamoussoukro, la ville d’Aboisso reste l’unique ville capable de se vanter d’avoir fourni trois Miss nationales à notre pays.
Désormais, se présenter au concours Miss Côte d’Ivoire à Aboisso se veut une véritable gageure pour ces jeunes filles qui rêvent de briguer la couronne nationale. Et pour cause…
Léticia N’cho, Rosine Dakoury, Aïssata Dia, la Miss en titre, sont sorties d’Aboisso pour s’adjuger le titre national.
C’est Léticia N’cho qui, en 1998, donne le ton. Elue Première dauphine lors de la présélection locale, Léticia est élue Miss Côte d’Ivoire 98 et reste, aujourd’hui encore dans la mémoire collective, comme l’une des plus belles Miss que notre
Pays ait connues. Un peu plus d’une décennie plus tard, en 2009, Rosine Dakoury va se faire élire à la présélection d’Aboisso, avant de remporter la couronne nationale.
Le règne de Rosine est surtout marqué par la première participation de notre pays au concours miss Monde en Afrique du sud. Depuis, les différentes élues y ont régulièrement participé jusqu’à Aïssata Dia.
Il n’est un secret pour personne, Aïssata Dia a brillé de mille feux lors de son élection comme Miss Côte d’Ivoire 2013 après avoir gagné la bataille d’Aboisso lors de la présélection locale. C’est une élue qui a le mérite d’avoir fait l’unanimité et d’avoir réconcilié les Ivoiriens avec les concours Miss, devenus un peu monotones avec des beautés ordinaires…
En allant se présenter à Aboisso pour espérer marcher dans les pas de leurs devancières, les candidates avaient pleine conscience que leur tâche serait ardue! Même si, par superstition, beaucoup de candidates pensent que se présenter là où la Miss en titre a été élue porte chance.
Le relais a donc été transmis à Mlle Annantis Kouamé, élue Miss Aboisso samedi sous les viva d’un public en délire. Au soir du 07 Juin prochain, c’est elle qui marchera, en compagnie de Mlle Cynthia Kragbé sa première dauphine, dans les pas d’Aïssata Dia.
Le regard de toute la région du Sud-comoé sera alors tourné vers l’Hôtel Ivoire en quête d’un quatrième sacre national…

Par Désiré M’BRA

Comment

 Commentaires



Comment