Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article



 Titrologie



L’intelligent d’Abidjan N° 3044 du 25/2/2014

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage


 Nous suivre

Nos réseaux sociaux



 Autres articles

Comment


Politique

Présidentielle 2015 / Le Mouvement national ivoirien annonce les couleurs : Victor Tokpa appelle à un nationalisme civilisé
Publié le mardi 25 fevrier 2014  |  L’intelligent d’Abidjan




Comment

 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Parti politique, le Mouvement national ivoirien (MNI) dirigé par Victor Tokpa se positionne pour l’éveil du nationalisme ivoirien. Un nationalisme qu’il qualifie lui-même de ‘’civilisé’’ au regard de l’environnement politique mondial dominé par la monté en puissance du capitalisme. Le ‘’Lepen’’ ivoirien a partagé sa vision avec la presse au cours d’un déjeuner samedi 22 février 2014 à Yopougon. ‘’Notre nationalisme ne s’inscrit pas dans le carcan classique. Nous sommes dans un monde ouvert donc nous prônons un nationalisme ouvert. Nous ne sommes pas fermés mais nous voulons qu’on parle d’égal à égal avec le reste du monde.

C’est donc un nationalisme civilisé’’, a précisé d’entrée M. Tokpa. Puis à la lumière des idées de son nationalisme civilisé a élevé des critiques sur la gestion actuelle des affaires. En ce qui concerne le programme des logements sociaux, l’orateur a tout simplement qualifié de ‘’business’’ les opérations de souscription en cours en vue de l’acquisition de logements. ‘’Un logement social, ce n’est pas un logement qu’on vend mais un logement que l’Etat octroie car c’est son devoir de loger les ivoiriens. A l’allure où vont les choses actuellement, il y aura peu d’ivoiriens qui auront droit à ces maisons’’, a-t-il analysé. Sur un autre chapitre et sur un autre ton, Victor Tokpa soutient que chaque citoyen a le droit de défendre les intérêts de sa nation. Ce n’est pas, selon lui, offenser quelqu’un que d’agir ainsi, ce n’est pas non plus le rejet de l’autre. ‘’En Côte d’Ivoire, nous avons des lois et nous voulons que celles-ci soient respectées par ceux que nous accueillons’’, a-t-il argumenté. Le conférencier s’est ensuite projeté dans le futur proche, ouvrant ainsi une brèche sur la présidentielle de 2015. ‘’Nous sommes dans le starting-block’’, a-t-il dit sur le sujet en donnant rendez-vous le 29 mars prochain à ses militants pour une grande conférence de presse où le MNI pourrait annoncer sa candidature. Pour l’instant M. Tokpa dit croire au nationalisme des ivoiriens qui à son avis vont se réveiller mais de façon pacifique pour faire front à ceux qui veulent les déposséder.

SD

Comment

 Commentaires



Comment