Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article



 Titrologie



L’intelligent d’Abidjan N° 3045 du 26/2/2014

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage


 Nous suivre

Nos réseaux sociaux



 Autres articles

Comment


Société

Yopougon / Cybercriminalité : Un groupe de cybercriminels mis aux arrêts
Publié le mercredi 26 fevrier 2014  |  L’intelligent d’Abidjan




Comment

 Vos outils




Dans le cadre d’une opération ciblée menée à la suite de l’exploitation de sources d’informations anonymes, un groupe de cybercriminels a été démantelé le Mardi 18 Février 2014, dans la commune de Yopougon. Les individus interpellés, une bande de quatre jeunes hommes dont deux (02) élèves, ont été mis aux arrêts alors qu’ils s’adonnaient à leur activité illicite. L’exploitation du matériel informatique saisi a permis de mettre en rapport les suspects interpellés avec de nombreuses affaires de cybercriminalité enregistrées par la PLCC.

En effet, ce sont des faux documents administratifs et financiers, des dizaines de faux profils utilisant des photos usurpées, des traces de mandats de transferts d’argent reçus sous de faux noms, etc. qui ont été découverts. Interrogés sur la nature des éléments de preuve découverts en leur possession, les nommés Aboua Yves Landry alias « Landry la merveille », Sohi Keablé Anthelme alias « Defalé le roi des rois », Brissi Gnahoua Guy Darius alias « El chicharito le banquier », Youbouet Kouamé Franck Ermite alias «le kikital », ont unanimement concédé aux enquêteurs de la PLCC qu’ils s’étaient engagés dans les cyberescroqueries depuis de longues années. L’enquête a permis de mettre en évidence que le nommé Aboua Yves Landry alias « Landry la merveille », âgé de 26 ans, est un cyberdélinquant rompu aux techniques d’escroquerie via Internet et recherché depuis de nombreuses années par les services de police Ivoirien. Chef du gang démantelé, ce cyberdélinquant à la réputation bien établie dans l’univers cybercriminel Ivoirien, avait réussi à s’attacher les services de jeunes recrues qu’il «employait» dans le cadre de ses activités illicites. Par ailleurs, le cyberdélinquant s’est rendu coupable de tentative de corruption sur les fonctionnaires de police de la PLCC, en proposant le versement de pots de vin considérables (en nature et en espèces) en échange de sa remise en liberté. Les quatre cyberdélinquants ont été déférés devant le parquet d’Abidjan-Plateau pour y répondre des nombreux chefs d’accusation qui pèsent sur eux. Cette interpellation s’inscrit dans le cadre d’une vaste opération de démantèlement des groupes cybercriminels les plus actifs au plan national initiée par la PLCC en ce début d’année 2014.

Source : cybercrime.interieur.gouv.ci

Comment

 Commentaires



Comment