Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article



 Titrologie



Le Patriote N° 4285 du 8/3/2014

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage


 Nous suivre

Nos réseaux sociaux



 Autres articles

Comment


 Petites Annonces avec Annonces.ci  




Économie

Promotion de l’entreprenariat féminin: Les femmes demandent des mesures incitatives
Publié le samedi 8 mars 2014  |  Le Patriote




Comment

 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

En Côte d’Ivoire, seulement 15% des créateurs d’entreprise sont des femmes. Un chiffre extrêmement bas qu’il faut rapidement corriger si l’on veut aller à l’émergence. Mais alors, quelles solutions pour encourager l’entreprenariat féminin ? Cette question été l’objet d’un panel organisé hier à Grand-Bassam par le ministère de la Solidarité, de la Famille, de la Femme et de l’Enfant. Mme Touré Diabaté Massogbè, directrice d’entreprise et administrateur de la Confédération générale des entreprises de Côte d’Ivoire (Cgeci), principale paneliste a donné quelques pistes de solution. Tout en saluant la volonté affichée du Président de la République d’accorder plus de place aux femmes, elle a recommandé que l’on donne le goût de l’entreprenariat aux femmes. Ce qui, à l’en croire, passe par l’accès au crédit et à la mise en place d’un environnement favorable aux affaires. La Côte d’Ivoire, a-t-elle souligné, ne peut aller à l’émergence sans les femmes. « Les études ont prouvé que les femmes ont de meilleurs résultats aux postes de décision. Il est important de faire confiance aux femmes », a-t-elle plaidé. Aux femmes, Mme Touré a conseillé le courage, le goût du risque et la persévérance.

Mme Zamblé Lou, présidente de coopérative de vivrier, a elle aussi partagé son expérience avec les femmes présentes. Il ressort de son témoignage que la femme analphabète peut surpasser son handicap pour se faire une place au soleil. Mais il faut également la volonté, le courage et la persévérance. Avant les deux panelistes, Kouakou Epiphanie, directeur de cabinet adjoint du ministre de la Solidarité et de la famille, a indiqué que l’objectif du gouvernement est d’augmenter à 50% la proportion des femmes entrepreneur. Car dira-t-il, l’entreprenariat féminin est un réservoir de croissance économique. La Journée internationale de la femme est célébrée ce matin même à Grand-Bassam, avec pour thème : « Les femmes au travail pour les objectifs du millénaire pour le développement et l’émergence de la Côte d’Ivoire ».

Dao Maïmouna

Comment

 Commentaires



Comment