Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article



 Titrologie



Le Patriote N° 4285 du 8/3/2014

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage


 Nous suivre

Nos réseaux sociaux



 Autres articles

Comment


 Petites Annonces avec Annonces.ci  




Société

Journée Internationale de la femme / Anne Ouloto : “Des progrès ont été réalisés, mais ….”
Publié le samedi 8 mars 2014  |  Le Patriote


Cérémonie
© Abidjan.net par Atapointe
Cérémonie de lancement officiel de la journée internationale de la Femme Edition 2014
Jeudi 6 Janvier 2014. Abidjan. La salle de conférence du ministère des affaires étrangères a abrité la cérémonie de lancement officiel des festivités marquant la commémoration de la Journée internationale de la Femme. Le premier ministre Duncan parrain de la cérémonie avait à ses cotés la grande chancelière Henriette Diabaté, la vice présidente de l`assemblée nationale, la ministre Kandia Camara et d`autres leaders de la gente féminine. Photo: Anne Desiree Ouloto, ministre de la solidarité, de la femme et de la famille


Comment

 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

La journée internationale de la femme est célébrée aujourd’hui à Grand-Bassam. Dans cette déclaration, Anne Ouloto, ministre de la Solidarité, de la famille livre le message du gouvernement

Depuis 1975, la communauté internationale s’est fortement impliquée dans la promotion des femmes en organisant, à Mexico, la première conférence internationale exclusivement consacrée à la femme. Ainsi, l’Assemblée Générale de l’ONU, en 1977 dans sa résolution 32/142, a décrété le 08 mars comme jour de célébration de la femme chaque année. Notre pays, pour cette édition, a retenu le thème: « Les Femmes au travail pour les Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD) et l'Emergence de la Côte d’Ivoire ». Il s’agira, de faire le bilan des acquis de la condition de la femme et de lancer les bases d’une participation inclusive pour un monde meilleur. Dans ce sens, des progrès ont été réalisés quoiqu’il reste encore beaucoup à faire, en ce qui concerne les Objectifs du Millénaire pour le Développement :
• Dans le domaine de l’éducation, le taux net de scolarisation est passé de 56,1 % en 2008 à 72,6% en 2012 avec un accent particulier sur la scolarisation de la jeune fille.

• Dans le domaine de la santé,la mortalité infantile a baissé, passant de 84% en 2008 à 68% en 2012 ; et la prévalence du VIH SIDA, de 3,7% en 2008 à 3% en 2012

• Concernant l’autonomisation des femmes, au-delàde la sensibilisation et des plaidoyers,le Ministère de la Solidarité, de la Famille, de la Femme et de l’Enfant, avec l’aide des partenaires au développement, vient de lancer à Katiola le projet « Protection, Promotion et Autonomisation des Femmes en milieu rural ». Ce projet intégré et à forte potentialité, s’installera progressivement sur l’ensemble du territoire d’ici à 2015. La commémoration de la JIF 2014,constitue une belle occasion pour ouvrir des sillons de réflexion et développer des stratégies permettant d'accroître un plus haut niveau d’engagement et d'implication des femmes, dans l'atteinte des OMD et conséquemment, dans l'Emergence de la Côte d’Ivoire, telle que projetée par le Président de la République, SEM Alassane OUATTARA. C’est dans ce cadre que, le Conseil National de la Femme a été institutionnalisé et sera bientôt installé par le Président de la République lui-même, afin de donner un coup d'accélérateur à notre politique d'égalité des chances, d’équité entre l'homme et la femme. Plusieurs autres initiatives sont en cours et les signes sont perceptibles à savoir:

• l’augmentation du montant alloué au Fonds d’Appui aux Femmes de Côte d’Ivoire, créé par Madame la Première Dame afin d’aider les femmes les plus démunies, en permettant un accès plus large au financement de projets;
• l’ouverture aux filles du concours d’entrée à l’Ecole Militaire Préparatoire et Technique (EMPT) ;
• la réalisation du Compendium des compétences féminines ;
• la réforme des secteurs de la sécurité et de la justice. Les activités de la JIF 2014 ont démarrés avec le lancement officiel le 06 février dernier, pour s’achever le 08 mars prochain à Grand-Bassam. Du 4 au 7 mars 2014, une conférence publique et deux tables rondes ont été animées par d’éminentes personnalités, respectivement sur les thématiques Société, femme et développement ; Sécurité, défense et femme ; l’Entrepreneuriat féminin, abondamment relayées par les média nationaux, en vue de faire le plaidoyer pour une parfaite intégration des femmes dans les secteurs d’activités socialement et culturellement réservés aux hommes. Ces activités qui visent à renforcer les capacités des femmes, dans un partenariat efficace, équitable avec les hommes, ont également pour objectif d’aider les entrepreneurs-femmes dans la recherche d’appuis à la mise en œuvre de leurs projets. La cérémonie officielle de commémoration de la JIF qui aura lieu ce samedi 08 mars sous le parrainage et la Présidence de Madame la Première Dame dans la ville historique de Grand-Bassam, sera l’occasion de nous souvenir de la marche des pionnières, du combat collectif des femmes pour atteindre un objectif commun : celui de libérer les hommes emprisonnés par les colons. Aujourd’hui encore, ces pionnières demeurent un modèle pour nous toutes, femmes de Côte d’Ivoire, dans notre volonté d’autonomisation et de réconciliation des ivoiriens, pour le développement de notre pays. Femmes du Nord ! Femmes du Sud ! Femmes du Centre ! Femmes de l’Ouest ! Femmes de l’Est ! Comme elles, rassemblons-nous et mobilisons-nous pour faire de cette commémoration, ne belle réussite. Conjuguons nos efforts autour de la Côte d’Ivoire pour la porter vers le développement, vers l’émergence.
Anne Désirée Ouloto

Les recommandations de l’OFACI
L’organisation des femmes actives de Côte d’ivoire estime qu’il ne peut y avoir d’émergence sans l’autonomisation des femmes. A cet effet, elle fait les recommandations suivantes

• Au gouvernement
- Garantir l’éducation des filles et le maintien de celles-ci en leur offrant un enseignement de qualité afin de leur permettre de jouer leur rôle au sein de la société ;
- Favoriser l’égalité des chances pour la pleine autonomisation économique des femmes en vue d’une croissance économique inclusive ;
- Faciliter l’accès des femmes aux micro-crédits pour leur indépendance financière ;
- Appuyer la représentativité égale des femmes aux postes décisionnels et leur pleine participation au processus de paix et de réconciliation pour un développement durable ;
- Assurer la sécurité des femmes en les mettant à l’abri des violences basées sur le genre ;
- Garantir aux femmes de meilleures conditions de travail tant au niveau du secteur privé que public pour leur plein épanouissement ;
- Respecter les droits fondamentaux des femmes y compris leurs droits en matière de procréation.

• Aux organisations de la société civile
- Accroître les programmes de sensibilisation à l’endroit des femmes pour franchir les barrières socio-culturelles qui constituent un obstacle à leur épanouissement ;
- Encourager la participation citoyenne des femmes afin que l’émergence à l’horizon 2020 soit une réalité.

• Aux femmes
- S’approprier les instruments, internationaux et nationaux favorisant leur autonomisation à tous les niveaux ;
- Développer entre elles l’esprit de solidarité afin que leur combat politique, économique et social pour leur positionnement soit effectif ;
- Encourager la collaboration entre hommes, femmes et jeunes pour un monde meilleur.

Comment

 Commentaires



Comment