Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article




  Sondage




 Nous suivre

Nos réseaux sociaux



 Autres articles

Comment

 Petites Annonces avec Annonces.ci  




Société

Séminaire de réflexion portant sur la loi relative à l’enseignement
Publié le dimanche 9 mars 2014  |  Ministères


Le
© Ministères par DR
Le ministre Cissé Bacongo à l`université Alassane Ouattara de Bouaké
Mercredi 03 juillet 2013.Bouaké. Le ministre de l`enseignement supérieur et de la recherche scientifique visite l`université Alassane Ouattara.


Comment

 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Le ministère de l’enseignement supérieur et de recherche scientifique organise en collaboration avec les ministères du secteur éducation-formation, un séminaire de réflexion sur la Loi Nº95-696 du 07 septembre 1995 relative à l’enseignement, du 11 au 13 mars 2014 à l’université Nanguy Abrogoua.

En effet, ce séminaire a pour objectif de faire le bilan de la loi relative à l’enseignement, qui devait permettre à chaque citoyen d’acquérir le savoir, de développer sa personnalité, d’élever son niveau de formation, de s’insérer dans la vie sociale, culturelle et professionnelle et d’exercer sa citoyenneté. Durant trois jours, les experts du domaine de l’éducation formation auront à évaluer les dispositions de la loi après dix ans d’application afin de faire de recommandations et suggestions en vue de constituer une base de données pour une révision éventuelle des dispositions de la loi

Cette loi de 95, cadre législatif de référence, avait pour finalité d’apporter des réponses appropriées à ces maux qui menaient le secteur éducation/formation, à savoir le taux d’échec élevé, les difficultés d’accès des diplômés au monde du travail, l’inadéquation formation- emploi, les grèves intempestives, la démultiplication anarchique des établissements privés.

Pour rappel, c’est cette loi qui prévoit le mode de désignation des présidents d’université au niveau du ministère de l’enseignement supérieur et de recherche scientifique.

Comment

 Commentaires



Comment