Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article



 Titrologie



Le Patriote N° 4287 du 11/3/2014

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage




 Nous suivre

Nos réseaux sociaux



 Autres articles

Comment


 Petites Annonces avec Annonces.ci  




Économie

Amélioration de l’environnement des affaires : Le Gouvernement veut aller vite ...
Publié le mardi 11 mars 2014  |  Le Patriote


Doing
© Abidjan.net par Didier ASSOUMOU
Doing business: réunion interministérielle, présidée par la ministre Nialé Kaba
Lundi 10 Mars 2014 . Abidjan. La Ministre auprès du Premier Ministre chargée de l’Economie et des Finances, Nialé Kaba a dirigé une rencontre interministérielle en vue d’identifier, d’analyser et de suivre la mise en application des reformes pour l`amélioration du Climat des affaires.


Comment

 Vos outils




L’amélioration du climat des affaires préoccupe les autorités ivoiriennes. C’est justement dans ce cadre que la ministre auprès du Premier ministre en charge de l’Economie et des Finances, Nialé Kaba, a présidé hier, au 20ème étage de l’immeuble Sciam, une rencontre Etat-secteur privé sur les réformes à entreprendre dans le cadre du ‘‘doing business’’. Elle avait à ses côtés, le ministre du Commerce, de l’artisanat et des Pme, Jean-Louis Billon. Nialé Kaba a insisté sur la nécessité d’aller plus vite au niveau de la mise en œuvre des réformes. En effet, selon elle, à partir de mai, celles-ci ne pourront plus être intégrées dans les performances ‘‘doing business’’ de la Côte d’Ivoire pour l’année en cours. « Nous avons passé en revue neuf indicateurs pour lesquels les réformes ont été adoptées. La Côte d’Ivoire est toujours dans la ligne de pouvoir améliorer son classement doing business. Mais au-delà, il s’agit de pouvoir créer un environnement favorable aux affaires en Côte d’Ivoire», a expliqué le Directeur général du Cepici, Essis Emmanuel. Quant à Serges Kouamelan de l’Association des professionnels des banques et établissements financiers de Côte d’Ivoire (Apbefci), il s’est réjoui de la tenue de cette rencontre qui a permis de passer au peigne fin les réformes visant à l’amélioration du climat des affaires. Se voulant optimiste, il a relevé que les mesures relatives à la célérité dans la constitution des sociétés, la sécurité, l’accessibilité aux prêts, l’acquisition des actes de propriété immobilière, permettront à n’en point douter à la Côte d’Ivoire d’évoluer positivement au niveau du classement du ‘‘doing business’’ 2015. Pour Mme Ehui Fatoumata Marthe, présidente de la fédération des PME, des avancées ont été enregistrées dans le cadre des travaux. Préconisant cependant des réformes en profondeur dans certains secteurs d’activités.

Jean-Eric ADINGRA

Comment

 Commentaires



Comment