Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article



 Titrologie



Le Patriote N° 4291 du 15/3/2014

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage


 Nous suivre

Nos réseaux sociaux



 Autres articles

Comment


 Petites Annonces avec Annonces.ci  




Politique

Trois questions a…. Silué Zonlewa (Secrétaire Départemental) : “Les jeunes et les femmes grognent beaucoup”
Publié le samedi 15 mars 2014  |  Le Patriote




Comment

 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Le Patriote : Comment se porte le RDR dans le département de San-Pedro ?
Silué Zonlewa : Nous pouvons nous situer sur deux périodes. Pendant la période préélectorale, le RDR San-Pedro a vraiment fait ses preuves. Depuis la création du parti jusqu’aux élections, l’implantation a été totale, l’animation a été totale, l’encadrement a été totale. Tout cela a été couronné par les grands rassemblements à l’occasion de la visite du Président Alassane Ouattara, ici à San-Pedro. Après les élections, il y a eu des incompréhensions, des malentendus, des désaccords qui ont marqué cette période. Aujourd’hui, il est question que nous puissions nous retrouver pour faire l’état des lieux et voir ce qu’il y a lieu de faire. Nous constatons que les structures sont là, les animateurs sont là, la volonté est là, sauf que beaucoup de gens se plaignent. Surtout les jeunes et les femmes du fait qu’ils ne sentent pas encore le Pouvoir pour lequel ils ont lutté. Ils disent avoir l’impression que ce Pouvoir là ne tient pas compte de ce qu’ils ont fait pour que nous puissions arriver où nous sommes. Les jeunes grognent beaucoup parce qu’ils n’ont pas de travail et les femmes aussi, pour les mêmes raisons. Même les responsables pensent qu’on devrait faire un clin d’œil aux cadres locaux du parti pour différentes promotions dans les nominations. C’est ce que je constate. Sinon, la volonté est intacte.

LP : Les nombreuses récriminations des militants vous rassurent-elles pour le futur ?
SZ : En guise de perspective, nous pensons qu’il faut faire entendre le son que nous avons entendu ici. Dire à la Direction du parti que le problème de l’emploi se pose avec acuité dans notre localité. Cela est d’autant plus difficile à comprendre quand on a beaucoup d’usines, beaucoup d’entreprises ici. Donc il faut que la Direction puisse, pas forcément en créant de nouveaux emplois au niveau d’Abidjan, mais agir de sorte que, les entreprises qui sont nombreuses ici dans notre localité, puissent prendre quelques jeunes, chacune à son niveau. Il faut que nous puissions les aider à bien vivre, à vivre décemment. Après avoir fait l’état des lieux, j’ai décidé de relancer réellement la machine du parti en commençant par des rencontres avec les différentes structures. Avec le Conseil Départemental, avec les Secrétaires de Section, avec le RJR, avec le RER, avec le RFR, avec la CTE et avec le Comité des Sages. Nous négligions ceux-là alors qu’ils peuvent aider à régler certaines situations. Nous allons aller un peu partout dans le département. Parce que lorsque nous tenons des réunions, souvent ceux qui sont en Sous-préfecture ne sont pas au même niveau d’information que nous. Nous irons donc dans le département, nous irons à Grand-Béréby, faire en sorte que les messages de remobilisation puissent être lancés et compris.

LP : Pour 2015, que promet le RDR San-Pedro pour la réélection du Président Alassane Ouattara ?
SZ : Les militants ont une vision très claire des enjeux des futures élections. En 2014, nous sommes déjà dans la période de la précampagne. Tout le monde est d’accord que malgré tout, nous devons nous mettre au travail pour que le Président Alassane Ouattara soit réélu. Nous avons compris que, même en parlant de RHDP, il faudrait que nous comptions sur nous-mêmes. Parce que lorsque plusieurs familles se mettent ensemble, celle qui a plus de force, c’est elle qui est considérée. Nous allons dans ce sens pour faire en sorte qu’au RHDP, nous ayons le poids qu’il faut. Nous voulons qu’à travers notre travail, on comprenne que même seuls, nous pouvons faire élire le Président Ouattara. C’est vrai que nous souhaitons que l’option que le Président aura prise, nous puissions tous aller dans ce sens mais nous pouvons le faire élire. C’est un engagement que nous prenons. Nous voulons surtout améliorer nos résultats du mandat en cours. Le Président peut compter sur nous.

SORY BLINTIAKA

Comment

 Commentaires



Comment