Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Art et Culture
Article



 Titrologie



Le Patriote N° 4296 du 21/3/2014

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage


 Nous suivre

Nos réseaux sociaux



 Autres articles

Comment


 Petites Annonces avec Annonces.ci  




Art et Culture

Cinquantenaire de l’AIP / Guillaume Soro : “Des médias d’Etat ont poussé à la haine et à la déchirure sociale”
Publié le vendredi 21 mars 2014  |  Le Patriote


Arrivée
© Abidjan.net par GNAMIEN
Arrivée du président de l’Assemblée Nationale après son séjour en Asie
Jeudi 28 novembre 2013. Abidjan.Aéroport Félix Houphouët Boigny : le président de l’Assemblée Guillaume Soro est accueilli par son Cabinet. Ph : Guillaume Soro


Comment

 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Lever un coin de voile sur l’une des pages sombres de l’histoire récente de la Côte d’Ivoire. C’est ce qu’a fait hier le Président de l’Assemblée nationale, Guillaume Soro, lors de la célébration du cinquantenaire de l’Agence ivoirienne de presse (AIP) au siège de cette institution au Plateau. Pour avoir été l’un des garants du processus de sortie de crise, adossé à l’Accord politique de Ouaga, Guillaume Soro en qualité d’ancien Premier ministre et pour avoir géré aussi le portefeuille de la Communication, s’est voulu clair sur le rôle de certains médias étatiques. « Comme moi, vous avez suivi avec certainement beaucoup d’amertume la manipulation dont ont été souvent l’objet les organes de presse et les médias d’Etat dans notre pays. Certains ont quelques fois poussé la démesure dans la promotion de la haine et de la déchirure sociale, à un point tel que plusieurs années encore après les drames que nous avons vécues, nous en sommes à raccommoder patiemment le tissu social». Le disant, le président de l’Assemblée nationale, parrain de la cérémonie, s’est toutefois émerveillé devant «le professionnalisme et l'impartialité dont a fait preuve l'AIP durant les crises qui ont secoué notre pays.» Bien avant lui, la ministre de la Communication, Me Affoussiata Bamba Lamine a loué la clairvoyance des autorités en créant l’Aip qui « 50 ans d’existence après, est un véritable outil de développement.» Quant à Mme Barry Sana Oumou, Directrice de cette agence, elle a dit son ambition de «repositionner l’Aip dans l’univers médiatique ivoirien, voire sous régional.» Créée le 24 mai 1961, l’Aip totalise 53 ans d’existence avec un maillage du territoire ivoirien où elle compte plusieurs bureaux régionaux. Désormais arrimée à la modernité, dans la collecte et la diffusion de l’information de proximité, par la modification du décret l’instituant, aux bons soins du Chef de l’Etat, l’Aip se retrouve désormais sur les réseaux sociaux et des canaux modernes de diffusion.

Jean-Antoine Doudou

Comment

 Commentaires



Comment