Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Sport
Article



 Titrologie



Le Patriote N° 4297 du 22/3/2014

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage


 Nous suivre

Nos réseaux sociaux



 Autres articles

Comment


 Petites Annonces avec Annonces.ci  




Sport

Football : Coupes africaines (8ème de finale aller) / Le Séwé et l’Asec en conquérants
Publié le samedi 22 mars 2014  |  Le Patriote


Football/Ligue
© Abidjan.net par Atapointe
Football/Ligue 1 (11ème journée): Match Asec-Africa
Dimanche 12 janvier 2014. Stade Félix Houphouët Boigny. Le derby de la 11ème journée du championnat national a vu l`Asec s`imposer face à l`Africa (1-0)


Comment

 Vos outils




Le Séwé Sports de San Pedro et l’Asec Mimosas seront en attraction, ce dimanche 23 mars 2014, dans le cadre des 8èmes de finale aller des coupes africaines. Les Portuaires croisent le fer avec le Tout Puissant Mazembe (TP Mazembe) de Lubumbashi au stade Robert Champroux de Marcory. Tandis que les Mimosas, en déplacement en Algérie, seront face au club sportif Constantine au Stade Chahid Hamlaoui. A Abidjan et à Constantine, les deux représentants veulent prendre une belle option avant la manche retour dans une semaine.

Le Séwé de San-Pedro veut assurer à domicile
Après avoir bénéficie du forfait des Bissau-guinéens de FOS Balantas en 32èmes de finale, le Sewé Sports a sorti au tour suivant les Libériens de Young Controller Barrack (3-3 ; 1-0). Pour espérer atteindre le cap de la phase de poules de la compétition, les Portuaires doivent faire face à un géant du football africain : le TP Mazembé. Double vainqueur de la Ligue des Champions (2009, 2010), les Corbeaux de Lubumbashi sont de loin l’adversaire idéal pour le champion ivoirien, à ce stade de la compétition. Toutefois, les Ivoiriens ne désespèrent. Mieux, le Séwé se veut positif et très enthousiaste à l’idée de croiser la constellation d’internationaux de l’équipe coachée par le Français Patrice Carteron (ancien sélectionneur du Mali 2012-2013). «Quand vous faites ce métier, vous rêvez de jouer ce genre de matchs. Je peux vous assurer que nous sommes même impatients d’arriver à dimanche afin de nous mesurer au TP Mazembé. Ce genre de rencontres sont faciles à jouer et m'excitent car les clubs dits grands sont faciles à jouer. Nous n'avons pas la pression et nous allons jouer notre football», a déclaré l’attaquant bleu et blanc Assalé Roger, le mercredi dernier en conférence de presse. Une ambition partagée par le coach de la formation portuaire, Rigo Gervais. «Le TP Mazembé a beaucoup de failles. On peut faire la différence, ici. On fera tout pour inscrire le maximum de buts à domicile pour pouvoir voyager dans de bonnes conditions. Nous allons insister sur la finition devant les buts, car c'est très important», a-t-il dit. Le portier international du Séwé, Gbohouo Sylvain et l’attaquant Kouaho Herman abondent dans le même sens. Tous motivés à l’idée de faire mordre le gazon synthétique aux Corbeaux avant le déplacement périlleux en terre congolaise. Présents à Abidjan depuis le mercredi dernier, les hommes de Moïse Katumbi préparent sereinement cette opposition de taille.

L’Asec veut réaliser l’exploit de Bamako
L’Asec Mimosas veut prendre une sérieuse option sur la qualification, ce dimanche, au Stade Chahid Hamlaoui, dans le premier acte des huitièmes de la Coupe de la Confédération. Pour le déplacement en terre algérienne, l’entraîneur jaune et noir a retenu un commando de 17 joueurs prêts pour la bataille. Le double buteur de la victoire contre le CO Bouaflé (2-0), Bouah Koffi Davy, sorti sur blessure est bien présent. Le meilleur buteur de la Ligue 1 se dit même confiant et prêt à mouiller le maillot pour permettre à l’Asec de passer le cap du CS Constantinois. «Nous sommes concentrés et prêts à aller faire un bon match en Algérie. L’objectif premier pour nous, sera de ne pas prendre de but, en Algérie», a-t-il confié avant de s’envoler pour l’Algérie. Même si le choc de Constantine ne sera, en aucun cas, pareil à celui de Bamako contre le Club omnisports au tour précédent, les jaune et noir restent tout de même optimistes. «Ce sera un match encore plus difficile que celui de Bamako, mais nous devons relever le défi pour poursuivre notre chemin dans la compétition», a reconnu l’entraîneur Traoré Siaka. Présents en Algérie depuis le jeudi dernier, les pensionnaires de Sol Béni espèrent rééditer l’exploit de Bamako en seizièmes de finale en revenant avec un résultat probant.

OUATTARA Gaoussou

Comment

 Commentaires



Comment