Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article




  Sondage


 Nous suivre

Nos réseaux sociaux



 Autres articles

Comment

 Petites Annonces avec Annonces.ci  




Économie

Après Paris, Miami, Californie, Marrakech et Dubaï Les résidences Golf Resort s’implantent en Côte d’Ivoire
Publié le vendredi 28 mars 2014  |  Afrika net


Relances
© Autre presse par DR
Relances du tourisme en Côte d’Ivoire: Les résidences Golf Resort s’implantent
vendredi 28 mars 2014. Abidjan. Après Paris, Miami, Californie, Marrakech et Dubaï Les résidences Golf Resort s’implantent en Côte d’Ivoire.


Comment

 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Villas et appartements prestiges et luxueux. Espace confortables d’activités, de loisirs et d’exclusivité. Le concept de résidences Golf Resort s’implante en Côte d’Ivoire après ses succès à Paris, Miami, Californie, Marrakech et Dubaï.

Hôtel 5 étoiles, centre commercial dont une galerie marchande de 50 boutiques, supermarché, centre médical, école maternelle et primaire. Rien n’est oublié dans la mise en œuvre de ce projet qui allie qualité de vie et confort, habitation et activités sportives de prestige comme le Golf.

Ce nouveau concept, qui porte la signature de l’architecte Italien Cesare S Bernardinelli, arrive en Côte d’Ivoire, grâce à l’entreprise Abidjan Golf Resort "AGR", un groupe de concepteurs immobiliers prêt à démarrer ses activités. Le projet couvrira une superficie de 200 hectares (2,0 millions de m²) situés dans la zone lagunaire de l’île de Motobet située entre les villes de Grand Bassam et Bonoua.

Il s’agit d’un complexe résidentiel composé de 995 villas et de 580 appartements avec des vues panoramiques sur un terrain de golf et une marina.

La phase de construction qui comporte 4 étapes débutera en 2014 pour terminer en 2017.

Le complexe de golf comprendra un circuit de championnat de 18 trous d’environ 6.000 mètres de long.

D’autres installations sportives et piste cyclable de 10 Km pouvant également servir de jogging sont comprises dans la zone du complexe. Ce sont entre autres : des courts de tennis, un club équestre, des piscines ouvertes et fermées, une salle de bowling. Et ce n’est pas tout.

Les concepteurs du projet ont également prévu une station d’amarrage de bateaux de 100 places dotée d’un centre de maintenance.

Le complexe comprendra également un hôtel 5 étoiles de 250 chambres, géré par l’une des plus prestigieuse chaîne de gestion hôtelière. L’hôtel comportera 2 restaurants et 3 bars, une piscine, un spa et salon de beauté, un centre de remise en forme avec un restaurant diététique.

Il y aura un centre commercial dont une galerie marchande de 50 boutiques et, un supermarché, un centre médical, une école maternelle et primaire. En outre, il y aura un service de sécurité 24 H/24 avec 250 gardes entièrement équipés d’un système de surveillance CCTV, des services technique et de maintenance 24 H /24, un réservoir d’eau plus un système de filtration indépendant, et un groupe électrogène.

Le complexe sera à même d’accueillir et répondre aux besoins des 8000 résidents en plus des clients de l’hôtel ; ce qui portera à 24.200 le nombre total de résidents. Le complexe sera un pourvoyeur d’emplois directs (environ 2.500 Ivoiriens), et 9.300 emplois indirects. Il contribuera ainsi à la bonne marche de l’économie Ivoirienne à hauteur de 200 millions de dollars par an.

La conception architecturale du projet AGR s’inscrit dans le strict respect des normes internationales, environnementales et écologiques en matière de construction de bâtiments et des technologies innovantes.

Le concept a rapidement intéressé plusieurs investisseurs locaux et étrangers. Ce projet fera de la région de Grand Bassam une destination du tourisme de luxe.

La sécurité sera un autre atout du complexe Golf Resort de Grand Bassam car 250 vigiles seront mobilisés.

La stabilité politique de la Cote d’Ivoire et une croissance économique de 9,8%, ajoutés au retour de la Banque Africaine de Développement et un afflux d’investisseurs étrangers profiteront à ce projet qui est une grande première en Afrique de l’ouest.

Comment

 Commentaires



Comment