Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article




  Sondage


 Nous suivre

Nos réseaux sociaux



 Autres articles

Comment

 Petites Annonces avec Annonces.ci  




Politique

Le RDR appelle le parti de Gbagbo à la sagesse après sa décision d’organiser des sit-in et marches
Publié le dimanche 30 mars 2014  |  APA


Politique
© Partis Politiques par DR
Politique nationale: Joël N`Guessan, porte-parole principal du RDR
Photo: Joël N`Guessan, porte-parole principal du RDR


Comment

 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Le Rassemblement des républicains (RDR, au pouvoir) a appelé , dimanche, le Front population ivoirien (FPI), le parti de l'ex-Chef de l'Etat Laurent Gbagbo, à la "sagesse" après sa décision d'organiser des sit-in, des marches et des rassemblements dans les prochains jours sur l'ensemble du territoire national.

Dans une déclaration transmise à APA, le parti présidentiel estime que le FPI a pris "définitivement l'option de troubler la quiétude des ivoiriens au cours de son Comité central, tenu le samedi 29 mars dernier".

Le parti de M. Affi N'guessan veut organiser "des sit-in, des marches, des rassemblements pour réclamer, entre autres, la dissolution de la Commission Dialogue, Vérité et Réconciliation (CDVR), le transfèrement du Président de l'Assemblée Nationale et des ex-Com-zones à la Haye", explique la déclaration signée du porte-parole principal du RDR, Joël N'guessan.

Le FPI vise également selon le parti présidentiel, "l'arrêt de l'opération de recensement général de la population et de l'habitat, actuellement en cours".

"Au moment où notre pays renoue avec la paix sociale et le développement après plus d'une décennie de gabegie et de désordre sous le régime des frontistes, M. Affi N'guessan et ses amis veulent nous ramener dans le gouffre et le chaos. Ils sont déterminés à nous faire revivre les pires moments de la crise postélectorale", déplore Joël N'guessan.

Pour le RDR, M. Affi N'guessan et le FPI "doivent se mettre à l'esprit que les ivoiriens dans leur grande majorité ne veulent plus revivre ce que nous avons connus pendant la crise postélectorale".

"Les préoccupations des ivoiriens sont ailleurs. L'école, la santé, la nourriture, les routes, l'emploi sont leurs principaux centres d'intérêt", ajoute-t-il en rappelant "une fois de plus à M. Affi N'guessan et à ses camarades que la liberté provisoire qui leur a été accordée ne saurait être utilisée pour semer le trouble dans notre pays".

"Nous osons espérer qu'ils sauront se ressaisir et que la sagesse va enfin commencer à guider leurs déclarations et leurs actions", conclut le porte-parole du parti présidentiel.

Comment

 Commentaires



Comment