Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article




  Sondage


 Nous suivre

Nos réseaux sociaux



 Autres articles

Comment

 Petites Annonces avec Annonces.ci  




Politique

Lutte contre les changements climatiques - Le Ministre Allah-Kouadio Rémi intensifie les actions
Publié le lundi 7 avril 2014  |  Ministères


M.
© Ministères
M. Allah-Kouadio Remi, Ministre de l`environnement et du développement durable.


Comment

 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Le dernier rapport du Groupe Intergouvernemental d’experts sur l’Evolution du Climat (GIEC) publié le 31 mars 2014 est encore plus alarmant.

Selon le GIEC, les changements climatiques auront pour conséquence des sécheresses, des inondations, la recrudescence de certaines maladies, des migrations de populations, des pénuries alimentaires et des risques accrus de conflits en particulier pour l’accès aux ressources naturelles. De plus, les effets du changement climatique deviennent de plus en plus évidents et visibles sur tous les continents. La Cote d’ivoire qui a pour ambition d’être émergente à l’horizon 2020 n’est pas épargnée à l’instar de tous les pays en développement.

Il est donc impérieux pour les Etats, d’initier des mesures et des actions pour s’adapter aux effets du changement climatique et également pour atténuer leurs émissions de gaz à effet de serre. La Côte d’Ivoire à travers le Ministère de l’Environnement de la Salubrité Urbaine et du Développement Durable (MINESUDD) sous l’impulsion du Dr Rémi ALLAH-KOUADIO, entend intégrer les enjeux liés aux changements climatiques au cœur de sa politique nationale de développement.

A cet effet, un atelier de formation des cadres de l’administration publique et du secteur privée sur l’intégration du changement climatique dans la planification et la budgétisation nationale a été organisédu 11 au 14 mars 2014 à Abidjan avec l’appui de l’Union Européenne et du Comité Permanent Inter Etats de Lutte contre la Sécheresse dans le Sahel (CILSS).

Il ressort de cet atelier, la nécessité d’assurer un ancrage institutionnel fort dans la prise en compte des questions de changement climatique, de renforcer l’intégration du changement climatique dans les politiques sectorielles et enfin d’améliorer la mobilisationdes ressources nécessaires pour appuyer le processus d’intégration du changement climatique dans les stratégies et politiques nationales et sectorielles.
Dans cette dynamique, le MINESUDD, à travers le Programme National Changement Climatique coordonné par M. YAO Marcel, vient de lancer, avec l’appui du Secrétariat ACP et de l’Union Européenne, une étude pourl’élaboration d’un document de politique nationale de lutte contre le changement climatique avec une feuille de route pour le renforcement du cadre institutionnel national.

Comment

 Commentaires



Comment